La lumière et la boue ; le rouge et le noir à l'ombre de 1793
 / 

La lumière et la boue ; le rouge et le noir à l'ombre de 1793

Résumé

Je ne puis donner la réalité des faits, je n'en puis présenter que l'ombre. Stendhal. «Le Rouge et le Noir est une oeuvre énigmatique. Énigme plurielle. D'abord, il y a le titre. Classiquement, en s'appuyant sur les propres déclarations de Stendhal, on l'interprète comme si le Rouge évoquait les carrières militaires et le Noir les carrières ecclésiastiques. Mais est-ce bien sûr ? Méfions-nous des explications de Stendhal dont nous savons qu'il avait un goût prononcé pour la mystification. En outre, il s'agit d'un roman écrit « à l'ombre de...» : certains protagonistes agissent et se déplacent sur une double scène, la scène contemporaine du roman, la France de la Restauration, et une autre scène située dans une époque passée qui a valeur d'exemple. Double scène donc, dans la mesure où les protagonistes trouvent la source de leur conduite dans l'identification à un modèle choisi dans le passé et dont ils s'efforcent d'imiter les hauts gestes et les grandes actions, en dépit de la résistance du temps présent. »

Customer reviews

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9782845342323
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 120 Pages
  • Longueur 20 cm
  • Largeur 15 cm
  • Poids 300 g
  • Distributeur Dod & Cie

Miguel Abensour

Miguel Abensour (né en 1939) est un philosophe français, spécialiste de philosophie politique. Il est professeur émérite de philosophie politique à l'Université Paris VII-Denis-Diderot et ancien président du Collège international de philosophie.ÿIl a participé aux revues Textures, Libre et Tumultes. Directeur de la collection «Critique de la politique » aux éditions Payot depuis 1974, il a notamment contribué à la réception de la pensée de l'École de Francfort en France. Dans ses ouvrages et ses nombreux articles, il cherche à concilier l'idée de démocratie, conçue comme «démocratie contre l'État », avec l'idée d'utopie.

empty