Michelle doit-on t'en vouloir d'avoir fait un selfie à Auschwitz ? Michelle doit-on t'en vouloir d'avoir fait un selfie à Auschwitz ?
Michelle doit-on t'en vouloir d'avoir fait un selfie à Auschwitz ?
Michelle doit-on t'en vouloir d'avoir fait un selfie à Auschwitz ?
 / 

Michelle doit-on t'en vouloir d'avoir fait un selfie à Auschwitz ?

À propos

Qui est Michelle ? Ou plutôt : qui est uneviedechat ? Une adolescente insouciante ou mal élevée ? On assiste ici à la confrontation de deux mondes : celui des "vieux", qui regardent défiler le paysage, et celui des jeunes, prompts à le mettre en boîte, ce beau décor, avec leurs smartphones tout équipés et ultraconnectés. C'est à ce nouveau monde qu'appartiennent Kim, Angèle, Michelle, Sélim et Abel.
Et c'est l'ancien monde qu'ils viennent visiter en allant découvrir à Auschwitz l'horreur des camps de concentration, ce souvenir dur et froid, qui ne résistera pas, cependant, au sourire de Michelle et au déclenchement de son appareil photo... A-t-elle accompli son devoir de mémoire en prenant ce selfie ? A-t-elle sali le passé en posant devant les vestiges de la Shoah ? Les avis divergent sur les réseaux sociaux, les commentaires fusent, et la Toile se referme sur Michelle, prisonnière virtuelle d'un harcèlement numérique cruel.
L'écran devient le point de confluence entre le réel et l'image, et redessine nos espaces de parole et de liberté.

Rayons : Jeunesse > Littérature Enfants > Poésie / Théâtre

  • EAN

    9782842607555

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    56 Pages

  • Longueur

    17 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    0.5 cm

  • Poids

    64 g

  • Lectorat

    à partir de 6 ANS

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Sylvain Levey

Né en 1973 à Maisons-Laffitte, il est acteur et auteur. Depuis
2004, il a écrit près de trente textes de théâtre très remar-
qués, aussi bien pour les enfants ou les adolescents qu'à des-
tination d'un public adulte. La plupart ont été publiés aux
éditions Théâtrales et créés.
Il travaille souvent en résidence et répond à des commandes
d'écriture, à l'occasion desquelles il aime s'impliquer auprès
des structures et de leur public, en France et à l'étranger.
Il a notamment reçu en 2011 le prix de littérature dramatique
des collégiens Collidram pour Cent culottes et sans papiers, en
2015 le prix de la Belle Saison pour l'ensemble de son œuvre jeune public remis par le
Centre national du théâtre, et a été finaliste du Grand Prix de littérature dramatique
en 2005 et 2008.
Son théâtre de l'engagement et de l'envol convoque la sensibilité et l'intelligence du
lecteur.

empty