Souvenirs de la Beat Generation.

À propos

Cet album de photos intimes, joyeuses et parfois exubérantes, est l'oeuvre d'Allen Ginsberg membre fondateur de la Beat Generation. Cet écrivain qui fut l'un des plus visionnaires de son époque était donc également un grand photographe. Entre 1953 et 1963 il a en effet emporté son appareil partout pour saisir des instants de vie, la sienne, celle de ses amis, pour immortaliser « certains moments d'éternité » comme il les nommait. Par la suite ces photographies ont été remisées au fond d'un tiroir avant que l'écrivain les retrouve au milieu des années 1980. Il décide alors de refaire des tirages qu'il annote pour rendre à chacune son histoire et éviter peut-être qu'elles tombent à nouveau dans l'oubli. Une habitude qu'il conservera en reprenant son appareil et en immortalisant ses amis devenus entre-temps des écrivains majeurs qui allaient profondément influencer leur époque.
Quatre-vingts photographies remplissent ainsi cet album, précieux témoin de cette période et de ces principaux acteurs. On y retrouve entre autres Jack Kerouac, William S. Burroughs, Neal Cassady, Gregory Corso et Peter Orlowsky. Pris sur le vif avec cette immédiateté, cette concision et cette force qui rappellent leurs écrits ces photographies sont un témoignage rare sur ce mouvement et ceux qui l'ont fait.

Categories : Arts et spectacles > Arts de l'image > Photographie > Biographies / Monographies

Categories : Arts et spectacles > Beaux livres divers

  • Authors

    Allen Ginsberg

  • Publisher

    Hoebeke

  • Publication date

    08/06/2016

  • EAN

    9782842305666

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    138 Pages

  • Longueur

    29.9 cm

  • Largeur

    23.4 cm

  • Épaisseur

    1.4 cm

  • Poids

    982 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Allen Ginsberg

Allen Ginsberg est né le 3 juin 1926 à Newark dans une famille juive. Son père est professeur d'anglais et poète ; sa mère, Naomi, milite au parti communiste. Adolescent, Allen découvre Walt Whitman. À Columbia University, il rencontre William Burroughs et Jack Kerouac. Il publie Howl en 1956. Ce long poème en prose, qui relate les expériences de Ginsberg avant 1955 ainsi qu'une histoire de la Beat Generation, dont il est l'un des membres fondateurs, fait scandale à cause de son langage cru. Il est temporairement interdit à la vente pour obscénité avant qu'un juge ne reconnaisse l'importance de l'oeuvre pour son époque. En 1961, il publie Kaddish for Naomi Ginsberg, où il relate la maladie paranoïaque de sa mère et leur relation angoissée. Dans les années 60, Ginsberg part en Inde en quête d'un guide spirituel (expérience qu'il relate dans Les journaux indiens). Le bouddhisme tibétain restera une influence importante. Suite à la mort de Jack Kerouac (1969), il compose son élégie Memory Gardens. En 1972, The Fall of America est récompensé par le National Book Award pour la poésie. Il figure ensuite parmi les finalistes du prix Pulitzer avec Cosmopolitan Greetings. Allen Ginsberg meurt le 5 avril 1997 à New York d'un cancer du foie.

empty