Bouglé ; justice et solidarité

À propos

Comment concilier les exigences de la liberté individuelle et de la réforme sociale ? Cette question posée au début du XXème siècle est plus actuelle que jamais, et ce n'est pas sans raison que l'on redécouvre aujourd'hui l'oeuvre de Célestin Bouglé (1870-1940). Parmi les maîtres de l'école française de sociologie, il fut aussi un militant pacifiste, dreyfusard et pionnier de l'éducation populaire. Il développe une conception du vivre-ensemble dont le pivot est l'Etat républicain, qui définit les conditions de la tolérance entre des sujets ayant des conceptions différentes de ce qui est moralement bon. Ce respect des différences, qui l'amène à combattre la philosophie des races, lui permet de fonder une philosophie de la solidarité déplaçant l'idéal de l'égalité tel qu'on le pensait jusque-là ; l'idée de l'égalité des hommes ne concerne pas la façon dont la nature les a faits, mais bien celle dont la société doit les traiter.



Categories : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités > Ecoles / Courants / Thèmes

  • EAN

    9782841864911

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Longueur

    18.5 cm

  • Largeur

    11.5 cm

  • Épaisseur

    0.7 cm

  • Poids

    124 g

  • Lectorat

    Public motivé

  • Distributeur

    L'harmattan

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Alain Policar

Alain Policar est professeur de sciences sociales à l'université de Limoges et chercheur associé au Cevipof (Sciences Po Paris). Il est notamment l'auteur de La Justice sociale. Les enjeux du pluralisme (Armand Colin, 2006).

empty