L' epaisseur humaine

À propos

Foucault demeure dans la modernité dont il écrit l'histoire en faisant de la philosophie une analytique de la finitude ; il s'en écarte cependant en indiquant pourquoi le concept d'homme, aujourd'hui moribond, s'avère inadéquat à une telle analytique.
Sa situation est inconfortable, puisqu'il lui va falloir alors faire le partage entre ce qui peut et doit demeurer à l'horizon de toute philosophie et une figure connexe et contemporaine, qui peut et doit disparaître de l'espace du savoir. La critique du concept d'homme est donc toujours intérieure au mouvement qui en a créé les conditions d'émergence : il s'agit bien d'interroger notre propre sol, d'analyser sa sourde inquiétude sous nos pas, et non de rejeter avec la figure de l'homme l'histoire qui en a imposé la préséance.
L'archéologie - c'est du moins l'hypothèse qui nous guidera - est une analytique de la finitude : finitude de l'homme articulant des forces travail, vie, langage - qui le dépassent, finitude du fou, au carrefour du savoir objectivant et de la répression sociale, finitude du prisonnier, à la fois animal de laboratoire et sujet moral. Mais cette finitude n'est pas celle qu'un concept hypostasié comme l'est celui d'homme pourrait convenablement exprimer.
L'humain fini n'est pas non plus l'homme abstrait que les sciences humaines croient avoir pour objet. Il est cet être pris dans les liens du réel, dans des institutions, des pouvoirs, des savoirs aussi, dans un ensemble de contraintes que l'on peut décrire, et qui constitue l'épaisseur de la finitude.

Categories : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités

  • Authors

    Olivier Dekens

  • Publisher

    Kime

  • Publication date

    17/10/2000

  • EAN

    9782841742134

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    14.5 cm

  • Épaisseur

    1.9 cm

  • Poids

    128 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Olivier Dekens

Olivier Dekens est professeur agrégé de philosophie et docteur en philosophie.

empty