Mexique, calendrier de la résistance ; Chiapas, la treizième stèle

Traduit de l'ESPAGNOL (MEXIQUE) par ANGEL CAIDO

About

« Lieu : les montagnes du Sud-Est mexicain.
Date : janvier 2003.
Heure : au petit matin.
Climat : froid, pluvieux, tendu.
Altitude : tant de mètres au-dessus du niveau de la mer.
Visibilité : sans lampe-torche, on n'y voit que dalle.» Ainsi s'ouvre le calendrier mexicain des jours et des nuits de l'année 2003, des luttes formidables des habitants du Chiapas et des horreurs de la basse politique, sous la plume toujours poétique dudit Sous-commandant Insurgé Marcos, avant qu'il ne rejoigne en 2014 la foule anonyme des femmes et des hommes du Mexique, où vivent Mixtèques, Popolaques, Chochos, Triquis, Ámuzgos, Mazatèques, Cuicatèques, Chinantèques, Zapotèques, Chatinos, Mixes, Chontals, Huaves, Nahuas, Zoques, Izcatèques ou Tacuates et tant d'autres peuples autochtones. « Depuis que le Mexique s'est affranchi du joug espagnol, les maîtres de l'argent et leurs hommes politiques ont conduit et perpétré la destruction de la culture indigène, avec autant d'acharnement, sinon plus, que les conquistadores espagnols au xvie siècle », écrit-il ici, et le calendrier d'il y a vingt ans, dit aussi les vingt ans de résistance qui ont suivi et ceux qui suivront encore, jusqu'à ce que cette lutte exemplaire, secrète et occultée, ne rende justice à ces peuples dans le respect de leur dignité et de leur autonomie.


Sommaire

Préface de Jaoni Hocquenghem.
Mexique: Calendrier de la résistance.
Introduction.
Janvier : Oaxaca, la première stèle.
Février : Puebla, la deuxième stèle.
Mars : Veracruz, la troisième stèle.
Avril : Tlaxcala, la quatrième stèle.
Mai : Hidalgo, la cinquième stèle .
Juin : Querétaro, la sixième stèle .
Juillet : Guanajuato, la septième stèle.
Frères et soeurs de l'Italie rebelle.
Août : Région Nord-Pacifique, la huitième stèle.
Septembre : État de Mexico, la neuvième stèle.
Octobre : Guerrero, la dixième stèle.
Novembre : Morelos, la onzième stèle.
Décembre : District fédéral, la douzième stèle.
Chiapas : la treizième stèle.
Première partie : un escargot.
Deuxième partie : une mort.
Troisième partie : un nom.
Quatrième partie : un plan.
Cinquième partie : une histoire.
Sixième partie : un bon gouvernement.
Septième et dernière partie : un post-scriptum.

Categories : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Philosophie politique > Epoque contemporaine


  • Authors

    Sous-commandant insurge marcos

  • Traducteur

    ANGEL CAIDO

  • Publisher

    Eclat

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Publication date

    15/09/2023

  • Collection

    L'eclat Poche

  • EAN

    9782841626649

  • Availablity

    Available

  • Nombre de pages

    324 Pages

  • Height

    17 cm

  • Width

    11 cm

  • Thickness

    1.8 cm

  • Poids

    178 g

  • Support principal

    Poche

Sous-Commandant Insurge Marcos

Né probablement au milieu des années 1950, le sous-commandant Marcos a
cessé d'exister, comme figure de la résistance zapatiste, en 2014 pour se fondre plus
encore dans la clandestinité. On raconte bien des choses sur ce qu'il fut et ne fut pas, mais
demeure intactes son action au sein de l'Armée zapatiste de libération nationale que ses
écrits qui ont ponctué 40 années de lutte. On peut lire de lui : Ya Basta (Dagorno 1994,
1996) des entretiens avec Yvon le Bot (1997) ou Ignacio Ramonet (2001).

empty