Le commun comme mode de production ; une analyse critique

, ,

Traduction CHRISTOPHE DEGOUTIN  - Langue d'origine : ITALIEN

À propos

Qu'est-ce que le Commun? Quels sont ses fondements? Quelle place peut-il prendre dans le devenir de nos sociétés ébranlées par la crise du capitalisme? S'agit-il d'un ensemble de ressources délimitées ou d'un principe d'organisation sociale de la production? L'objectif de ce livre est double. Fournir au lecteur un guide pour une analyse critique des principales théories économiques et juridiques des biens communs, de la contribution d'Elinor Ostrom au débat sur la prétendue «tragédie des biens communs» en passant par les propositions de Dardot et Laval. Le second objectif est de proposer une approche alternative à celle de l'économie politique. Dans ce cadre, le Commun est pensé comme un véritable mode de production qui implique une reconsidération complète des fondements de notre société.

Sommaire

Premier Chapitre : Pour une critique de l'économie politique des biens communs : une perspective historique et théorique.
1. La théorie samuelsonienne des biens publics en tant que défaillance du marché.
2. Garrett Hardin et la tragédie des communs.
3. Apports et limites de l'approche néo-institutionnaliste d'Elinor Ostrom.
4. En guise de conclusion : problèmes en suspens de la nouvelle économie politique des biens communs.
Deuxième Chapitre. Des approches du Commun au singulier au Commun comme mode de production.
1. Le Commun au singulier comme principe politique : éléments critiques.
2. Le Commun comme mode de production : une nouvelle perspective théorique.
Troisième Chapitre. Commun et communs dans la dynamique contradictoire entre une économie fondée sur la connaissance et le capitalisme cognitif.
1. D'un système de Welfare State à un système de Commonfare.
2. Les centres sociaux comme communs urbains.
3. Les communs fonciers et écologiques.
Quatrième Chapitre. La réapparition du droit du commun comme alternative à l'idéologie propriétaire du néolibéralisme et aux nostalgies étatistes.
1. La crise du droit moderne et les nouvelles frontières de l'appropriation capitaliste.
2. Le droit du commun comme « mode de production ».
1. La connaissance comme bien public et comme produit d'un secteur spécialisé : le paradigme fordiste d'Arrow et de Merton.
2. Le développement du capitalisme cognitif et la crise du paradigme arrowien et mertonien de la connaissance.
3. La révolution informationnelle de l'ordinateur personnel et d'Internet : au commencement était le Commun.
4. La métamorphose du capitalisme cognitif et l'intégration de la critique des multitudes : peut-on diluer l'esprit du Commun dans un nouvel esprit du capitalisme ?
Conclusions : Éléments pour un agenda du commun.
Bibliographie.

Categories : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique française > Grands enjeux du débat actuel

  • Authors

    Carlo Vercellone, Francesco Brancaccio, Alfonso Giuliani

  • Traducteur

    CHRISTOPHE DEGOUTIN

  • Publisher

    Eclat

  • Publication date

    10/11/2021

  • Collection

    Premier Secours

  • EAN

    9782841624799

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    274 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    2.2 cm

  • Poids

    346 g

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Carlo Vercellone

Carlo Vercellone est économiste,
professeur des universités à l'UFR « Culture et
communication », Université de Paris VIII. Chercheur
associé au Sophiapol - Paris Ouest. Chercheur invité au
CES-CNRS - Paris 1.

Francesco Brancaccio

Francesco Brancaccio est enseignant-chercheur à l'UFR
Culture et Communication de l'Université Paris 8 et
membre du CEMTI.

Alfonso Giuliani

Alfonso Giuliani, économiste, est chercheur au Centre
d'économie de la Sorbonne (CES-CNRS 8174).

empty