Le souvenir du présent ; essai sur le temps historique
 / 

Le souvenir du présent ; essai sur le temps historique

Traduction MICHEL VALENSI  - Langue d'origine : ITALIEN

À propos

Développant sa réflexion sur la "fin de l'Histoire", Virno propose une analyse du temps historique appuyée sur les concepts de puissance et acte, couple vénérable s'il en est de la réflexion philosophique.
Mais la temporalisation de ces deux concepts permet de faire surgir une évidence, bouleversante si on l'étend à différentes sphères et en particulier à celle du travail : ce que les adeptes d'une fin de l'Histoire parviennent à mettre en oeuvre, à travers ce qui n'est que l'effet d'une pathologie de la mémoire, c'est la négation de ce qui sous-tend la puissance. Et l'enquête menée autour du concept de force de travail prend une dimension toute particulière, dès lors qu'elle montre à quel point le déni d'une historicité du temps n'est que l'outil qui permet de faire l'économie de ce qui est porteur de la seule puissance, cible privilégiée de la société capitaliste, à savoir l'individu en tant que corps vivant et producteur de force de travail.
La magistrale et précise analyse de Virno est sans appel. Elle balaye nombre de méprises et met au jour l'insupportable violence qui sous-tend en particulier la conception heideggérienne de l'historicité ayant ses racines dans la mort.



Categories : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la philosophie

  • EAN

    9782841620333

  • Disponibilité

    En réimpression

  • Longueur

    20.8 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1.4 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Paolo Virno

Paolo Virno (1952) participa activement au mouvement autonome italien dans les
années 70, jusqu'à se retrouver sur le banc des accusés de l'Autonomie ouvrière en 78.
Après 4 années de prison préventive il a été acquitté de toutes charges en 1987 et enseigne
la philosophie du langage à l'université de Rome. L'éclat a publié plusieurs de ses livres
depuis Opportunisme cynisme et peur (1991) ou Grammaire de la multitude (2000) jusqu'au
récent Essai sur la négation (2016).

empty