Jean le Gouin ; journal d'un simple matelot de la Grande Guerre Jean le Gouin ; journal d'un simple matelot de la Grande Guerre
Jean le Gouin ; journal d'un simple matelot de la Grande Guerre Jean le Gouin ; journal d'un simple matelot de la Grande Guerre
 / 

Jean le Gouin ; journal d'un simple matelot de la Grande Guerre

À propos

Une gifle ? Un cri ? Ce récit exceptionnel est plus que le journal de bord d'un simple matelot.
C'est un coup de gueule, âpre et cru, contre la version officielle de la guerre 14-18. Un réquisitoire basé sur des faits vécus, tel ce sacrifice inutile de trois cents hommes après le torpillage d'un cuirassé, maquillé en fait d'armes héroïque par la propagande " patriotique ". Ouvrant au public son carnet de bord intime, César Fauxbras, gabier de la flotte française de Méditerranée, exhale rageusement le point de vue des matelots, livrés aux brimades d'une hiérarchie navale bornée, inhumaine et incompétente.
Forcément partiale, sans concession, parfois outrancière, la révolte des " Jean Le Gouin ", annonce les mutineries de la Mer Noire... qui éclateront deux ans plus tard. Pour le lecteur d'aujourd'hui, voilà un extraordinaire document sur un sujet peu connu : la vie quotidienne en 1917 à bord des bateaux en guerre. Illustré par de surprenantes photographies du fonds Roger-Viollet, datant de l'immédiat avant-guerre, ce livre vous plonge dans l'univers féroce des " gros-culs ", ces monstrueux cuirassés où l'homme ne comptait plus.

Categories : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Biographies / Monographies

  • EAN

    9782841411924

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    1.2 cm

  • Poids

    253 g

  • Distributeur

    Mds

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

César Fauxbras

Publiant sous le pseudonyme de César Fauxbras, Gaston Sterckeman (1899-1968) fut un reporter de premier plan parce que lui-même acteur. Entre 1915 et 1916, il sert sur le cuirassé Danton, expérience qui lui inspire un roman : Jean Le Gouin. Affecté en 1919 sur les bases navales de Bizerte et Sidi Abdallah, il recueille les témoignages directs sur les mutineries ; ce sera Mer Noire. En 1940, il est envoyé dans un stalag en Autriche.

empty