Comment travaille Pierre Soulages Comment travaille Pierre Soulages
Comment travaille Pierre Soulages Comment travaille Pierre Soulages
 / 

Comment travaille Pierre Soulages (PREFACE D'ALFRED PACQUEMENT)

À propos

27 mars 1961 : Roger Vailland passe l'aprèsmidi avec Pierre Soulages dans son atelier. Il le regarde peindre, commencer et finir une toile, et note chaque étape de la création.
Le lecteur voit Soulages préparer sa toile, ses couleurs, entend ses remarques, découvre sa pensée, suit son mouvement.
Le texte est suivi d'un article de Vailland paru en 1962 dans Le Nouveau Clarté, mensuel des étudiants communistes, répondant à la question posée par ce même journal quelques mois auparavant : « Pour ou contre Pierre Soulages, peintre abstrait ? Participe-t-il à notre époque ou se réfugie-t-il dans les hautes sphères spéculatives ? Peinture d'initiés ou aventure poétique ? Le Nouveau Clarté engage son procès...
» Vailland répond : « Impossible de faire un procès à Soulages. Un procès implique référence à un code et, en matière d'art, à des règles.
La peinture vient seulement de renoncer à décrire et à raconter. » « La peinture qui ne représente rien, qui présente ou se présente tout simplement, est un art tout nouveau : il n'a pas encore de règles. Soulages est parmi ceux qui s'efforcent, en tâtonnant, de découvrir les règles de ce que sera la peinture. » Le volume est préfacé par Alfred Pacquement, directeur du Centre Pompidou. Trois textes, trois prismes par lesquels appréhender la modernité et la force de Soulages.
Une exposition présentant les oeuvres les plus récentes de l'artiste et intitulée Soulages, XXIe siècle aura lieu au musée des Beaux-Arts de Lyon du 12 octobre 2012 au 28 janvier 2013.

Sección : Arts et spectacles > Peinture / Arts graphiques

  • EAN

    9782841099443

  • Disponibilité

    Disponible

  • Páginas

    56 Pages

  • Longueur

    17 cm

  • Largeur

    11 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Roger Vailland

En 1928, Roger Vailland (1907-1965) entame une carrière de journaliste, voguant entre les grands reportages (Balkans, Proche-Orient, Abyssinie) et la vie nocturne de Montparnasse. En 1942, il entre dans la Résistance et entreprend la rédaction de son premier roman, Drôle de jeu (prix Interallié 1945), qui paraîtra à la Libération. Anticonformiste, libertin et humaniste, Roger Vailland est notamment l'auteur de La Loi (prix Goncourt 1957), 325 000 francs, Les Mauvais coups, Beau masque, Éloge du cardinal de Bernis et La Truite.

empty