venus a la fourrure
 / 

venus a la fourrure

À propos

Le psychiatre Krafft-Ebing utilisa le mot « masochisme » pour nommer ce qu'il considérait comme une pathologie. L'ouvre de Sacher-Masoch fut marquée par des scènes de son enfance, terreau fertile de son « masochisme » : les récits de sa nourrice, dans lesquels les femmes jouent un rôle prédominant ; sa tante humiliant et cravachant son époux ; ou fessant le jeune Léopold surpris en position de voyeur ; des prostituées ricanantes, des vagabonds enchaînés et passés à la schlague, tous les jours, sous ses fenêtres. Mais en réduisant l'homme à un concept, Krafft-Ebing a sans doute contribué à faire oublier l'ouvre. C'est grâce au travail remarquable du philosophe Gilles Deleuze que Sacher-Masoch est aujourd'hui reconnu comme un grand écrivain.
/> Écho à la vie de L'auteur, La Vénus à la fourrure est le premier texte majeur européen décrivant une relation sado-masochiste, dans laquelle un homme se fait l'esclave consentant d'une femme dominatrice.

Categories : Parascolaire > Classiques / Textes et commentaires > Français / Littérature

  • EAN

    9782824207599

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Longueur

    20.3 cm

  • Largeur

    13.3 cm

  • Épaisseur

    1.2 cm

  • Poids

    220 g

  • Distributeur

    La Bourdonnaye

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty