Fermeture exceptionnelle : les livres papiers ne peuvent être achetés en librairie

Les Arabes dansent aussi
 / 

Les Arabes dansent aussi

Traduction KATHERINE WERCHOWSKI  - Langue d'origine : HEBREU

À propos

Comment être à la fois arabe et israélien ? À Tira, un village de Galilée, il est élevé dans le respect des traditions musulmanes par sa grand-mère. Son père, ancien membre du parti communiste, lui inculque le sens de l'honneur. Son destin semble tracé. Mais le narrateur se révèle être un élève brillant, et est envoyé grâce à une bourse dans un pensionnat de Jérusalem. Là-bas, c'est un nouveau monde qui s'offre à lui, où l'on parle hébreu et écoute les Beatles, un monde qui le fascine et auquel il voudrait s'intégrer. mais qui le rejette cruellement. Commence dès lors un long travail d'apprentissage de l'identité pour celui qui, né dans une famille de combattants palestiniens, va s'employer à ressembler le plus possible à ses camarades juifs. D'une force bouleversante, Les Arabes dansent aussi, écrit il y a une quinzaine d'années, mêle à la fois le tragique et le comique pour lever le voile sur la réalité d'un conflit tristement toujours aussi actuel. La puissance de ce roman, a récemment inspiré à Sayed Kashua le scénario d'un film qui associe sa trame à celle de La deuxième personne (L'Olivier 2012), Mon fils, réalisé par Eran Riklis, qui a connu un grand succès critique.

Customer reviews

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Categories : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782823608700

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    208 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    276 g

  • Distributeur

    Interforum

Infos supplémentaires : Broché  

Sayed Kashua

Sayed Kashua est né en 1975 à Tira en Galilée. Arabe israélien, il vit à actuellement dans le quartier palestinien de Beit Safafa, près de Jérusalem. Journaliste, il est chroniqueur dans le quotidien Haaretz. Il est aussi l'auteur d'une série télévisée, Travail d'Arabe, dans laquelle il se moque des Juifs, des Arabes, et surtout de lui-même, héros qui tente maladroitement de s'intégrer à la société israélienne. Comme dans ses livres, écrits en hébreu, qui mettent en scène le défit que représente la vie pour les Arabes israéliens, condamnés à naviguer entre deux mondes. Ses romans sont traduits en France - Les Arabes dansent aussi (Belfond, 2003) ; Et il y eut un matin (L'Olivier, 2006, et Points) – mais aussi aux USA, en Grande-Bretagne, Allemagne, Italie, Espagne, Pologne, Indonésie, aux Pays-Bas et Vietnam. Sayed Kashua, dont les romans ont été primés à plusieurs reprises et dans de nombreux pays (Italie, Israel, Allemagne, USA), a été fait chevalier des Arts et des Lettres en France.

empty