François Mitterrand et la guerre d'Algérie François Mitterrand et la guerre d'Algérie
François Mitterrand et la guerre d'Algérie François Mitterrand et la guerre d'Algérie
 / 

François Mitterrand et la guerre d'Algérie

À propos

1er novembre 1954, l'Algérie s'embrase.
Ministre de l'Intérieur, François Mitterrand se retrouve au coeur de la tourmente. Pas question pour lui, comme pour la majeure partie de la classe politique française, d'envisager l'indépendance de ces départements français. Il tente en revanche d'imposer des réformes sociales. Devenu ministre de la Justice du gouvernement socialiste de Guy Mollet, il reste un homme d'ordre, fidèle à la politique répressive qui s'installe.
Quand il quitte la place Vendôme à la fin du mois de mai 1957, quarante-cinq militants algériens ont été guillotinés en seize mois. Comment celui qui, vingt-cinq ans plus tard, abolira la peine de mort a-t-il pu accepter ces exécutions capitales ? Evoquant cette période plusieurs décennies plus tard, il fera cet aveu : "J'ai commis au moins une faute dans ma vie, celle-là." Nourri de documents et de témoignages inédits, fruit du travail conjoint d'un historien et d'un journaliste, ce livre montre que François Mitterrand n'a pas été au rendez-vous de la décolonisation algérienne.

Categories : Sciences humaines & sociales > Histoire

  • EAN

    9782818501245

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    338 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Poids

    285 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Poche

Benjamin Stora

Né en Algérie, à Constantine, en 1950, Benjamin STORA est Professeur des Universités. Il enseigne l'histoire du Maghreb et de la colonisation française (Indochine-Afrique), co-dirige l'Institut Maghreb-Europe à Paris VIII-St Denis depuis 1990. ÿTitulaire de plusieurs Doctorats en Histoire et sociologie dont celui en Sciences Sociales du Maghreb et du Moyen-Orient contemporains (Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales- 1978), il a travaillé sous la direction de MM. René REMOND, Philippe VIGIER, Charles-Robert AGERON.ÿIl dirige, depuis 1995, le DEA Maghreb, Sciences sociales à St Denis -Paris VIII.ÿBenjamin STORA a passé l'année 1996 à Hanoi, détaché à l'Ecole Française d'Extrème Orient (EFEO) pour une recherche sur les "Imaginaires de guerre, Algérie-Vietnam"(ed La Découverte 1997). Il a enseigné à l'université de New York (NYU) , en 1998, l'histoire de la colonisation française. Il se trouve en détachement à Rabat à l'ex-IRMC, en 1999, pour une recherche sur les nationalismes marocain et algérien. S'intéressant à la production et diffusions des images pour l'écriture de l'histoire, il a réalisé trois documentaires pour la télévision sur la guerre d'Algérie.

empty