Le jumeau solitaire
 / 

Le jumeau solitaire

Traduction LAURENCE KIEFE  - Langue d'origine : ANGLAIS (ETATS-UNIS)

À propos

Un couple de formation très récente, Berenice et Andreas, il est éditeur, elle est psychologue compor- tementaliste et s'intéresse à de mystérieux jumeaux, John et Paul qui défraient la chronique de la petite ville côtière où ils vivent. En effet ces jumeaux à la ressemblance troublante font tout pour s'éviter. On ne les voit jamais ensemble et leurs comportements sont extrêmement différents. Par exemple, tandis que l'un est volu- bile, expansif, l'autre est taciturne et renfermé...À partir de là tout un réseau d'histoires et de personnages se met en place et épaissit le mystère des dits jumeaux jusqu'à ce qu'un drame éclate qui le résout.
Comme toujours avec Harry Mathews, il y a cet incroyable plaisir de lecture qui tient à la fois à son humour, à son art de raconter des histoires, à cette écriture merveilleuse, toute d'acuité, si précise et en même temps si élégamment déliée - remarquablement traduite par Laurence Kiefé - mais aussi aux éton- nantes histoires qu'il raconte. Toujours intrigantes, toujours inattendues, originales. Et à travers lesquelles se manifestent son empathie, sa générosité, son goût des autres et pour les autres, les gens, ceux que ses personnages rencontrent dans des avions, ou ailleurs : « Les histoires, on en est fous, surtout les récits de vie, vous ne pouvez pas imaginer. » Il faudrait inventer une expression, une formule, pour tenter de définir ce qu'il y a de si magique chez Mathews. « Émouvante étrangeté », ou « excitante étrangeté », ou encore « empathique étrangeté », en références inversées au fameux unheimlich qu'en France on traduit par « inquiétante étrangeté ».
On comprend petit à petit que ça va mal se terminer, on le suppose, on le ressent : l'intrication des histoires, les recoupements, les croisements si magnifiquement ménagés, montrent bien que quelque chose est en marche qui va être terrible, alors que l'amour, l'insouciance, l'amitié, la gaieté donnent encore apparemment le « la ». Et, de fait, inceste, parricide, on se retrouve brutalement en pleine tragédie grecque, même s'il y a distribution d'ice cream sur la crime scene...



Categories : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782818035818

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    160 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1.4 cm

  • Poids

    219 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Harry Mathews

Harry Mathews est né à New York en 1930. Après des études de musique à Harvard, il publie ses premiers poèmes en 1956 et fonde avec John Ashbery la revue Locus Solus, puis devient de 1989 à 2003 le directeur de Paris Review. En 1962, inspiré
par Raymond Roussel, il publie le premier de ses six romans, Conversions. Il est l'auteur de plusieurs livres de poésie, de traductions, d'essais critiques, et d'autobiographie, dont Oulipo
Compendium, une étude encyclopédique de l'Oulipo, et Ma vie dans la CIA (2005). En 1970, il rencontre Georges Perec ; une période d'amitié et de collaboration littéraire commence qui durera jusqu'à la mort de Perec en 1982. Il enseigne dans
plusieurs universités américaines (littérature française et comparée, ateliers d'écriture). Il est marié à l'écrivain français Marie Chaix, il partage sa vie entre Paris et Kay West.

empty