Retour à San Catello
 / 

À propos

L'histoire pouvait s'arrêter là. Mais une destinée se joue souvent à pas grand-chose : quelques secondes de retard, un geste inapproprié, une rencontre anodine, un incident idiot. L'histoire aurait pu s'arrêter là si le fils et le mari de Valentina ne s'étaient pas trouvés sur le pont de ­Genesee River ce jour-là, si Charles Cèseran, un jeune photographe marseillais, n'était pas tombé sur une correspondance d'Amérique destinée à sa mère, si Marzio ­Belonore, le concertiste réputé, ne s'était pas coincé les doigts dans une porte, si Vittoria Belonore avait pris le volant de cette ­Maserati sur le circuit de Tripoli... L'histoire aurait pu ­s'arrêter là si Tancredi Crevalcore, condottiere romain, n'avait pas retrouvé au hasard d'une soirée tout à fait ­oubliable le violon de son fils Michele, disparu un quart de siècle plus tôt.
Philippe Carrese nous offre une grande fresque palpitante sur fond de montée du fascisme dans l'Italie de la fin des années 1930, avec un détour picaresque en Abyssinie, sur les bords du lac Ontario et au coeur du quartier réservé ­marseillais de l'entre-deux guerres. Magistral.

Philippe Carrese, né à Marseille en 1956, est réalisateur et ­écrivain. Il a notamment publié, chez le même éditeur, ­Virtuoso ­ostinato (2014, l'Aube poche, 2015).

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782815912044

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    359 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    14 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Philippe Carrèse

Né à Marseille en 1956, Philippe Carrese est un brillant touche-à-tout (réalisateur, dialoguiste, romancier... et même musicien) passionné de séries B, de BD et de jazz. Figure emblématique du milieu littéraire phocéen, son cri de "désamour" sur la ville de Marseille, paru en 2006 dans feu Mars-Mag, provoque aujourd'hui la polémique.

empty