Le chemin de février
 / 

Le chemin de février (PREFACE DE LIONEL RICHARD)

Traduction JEANNE STERN  - Langue d'origine : ALLEMAND

Résumé

Quand lui arrivent les informations sur les journées de février 1934 en Autriche, Anna Seghers habite la banlieue parisienne. Elle a quitté l'Allemagne au lendemain de l'incendie du Reichstag. L'émigration ne signifie pas pour elle le refuge dans une tour d'ivoire mais une possibilité de continuer, par la littérature, à combattre. Ce livre donne l'impression d'une caméra qui se déplace sur les lieux mêmes des événements. Anna Seghers rapporte, sans presque jamais les habiller de commentaires, les propos ou conversations des individus rencontrés. Ici, aucune mise en scène des faits, de ce qui les précède et peut les expliquer. La plongée est immédiate. Influencée par le cinéma, cette technique narrative, bien qu'utilisée déjà par Alfred Döblin ainsi que par John Dos Passos, ne manque pas d'originalité pour un type de récit que son auteur veut politique. Anna Seghers a retracé avec une imagination, une ardeur et une rapidité stupéfiantes la dernière des phases à la fois glorieuses et désespérantes des luttes du mouvement ouvrier dans l'Europe du XXe siècle. Pilonné par la police de Daladier dans le cadre des opérations de police visant à détruire les organisations du PCF, ce livre est longtemps resté introuvable. Le voilà à nouveau édité, enrichi d'une préface de Lionel Richard et d'un hommage à la traductrice du roman, Jeanne Stem, par Pierre Radvanyi.

Customer reviews

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN

    9782805900013

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    160 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    13 cm

Categories : Littérature générale > Romans & Nouvelles

Anna Seghers

Femme de lettres allemande d'origine juive, Anna Seghers (1900-1983) publie plusieurs romans sur sa résistance envers le régime nazi. Son premier ouvrage, L'Insurrection des pêcheurs de St-Barbara paraît en 1928 et remporte le prix Kleist. En 1930, ses livres sont mis à l'index et brûlés. Elle s'expatrie au Mexique en 1941. En 1942 paraît son roman le plus célèbre, La Septième croix.ÿElle publie Les morts restent jeunes en 1949, puis d'autres livres en Allemagne, dont Traversée, en 1970.

empty