Animal lecteur t.5 ; c'était mieux avant
Animal lecteur t.5 ; c'était mieux avant
 / 

Animal lecteur t.5 ; c'était mieux avant

,

À propos

Salma et Libon laissent tomber, le temps d'un album, le format strip pour nous livrer des histoires courtes hilarantes qui constituent un véritable vade mecum de l'édition de bande dessinée. De l'inspiration première du scénariste jusqu'au succès de librairie (ou au pilon, en cas de mévente), en passant par les étapes aussi indispensables que difficiles de l'édition, la promotion, la diffusion, l'impression ou la distribution, les auteurs promènent leur regard acéré et impertinent sur tous les métiers de la bande dessinée.

Ils n'oublient pas non plus les à-côtés de la profession : vente aux enchères de planches originales, fabrication de statuettes de luxe, lecture de demain (sur tablette, par exemple), naissance d'une vocation (si, si, libraire est une vocation !) ou nostalgie qui fait dire à de nombreux acteurs du secteur : "C'était mieux avant. " Mieux, peut-être pas, mais plus simple, certainement.

Un ouvrage à conseiller à tous ceux qui veulent en savoir plus sur les métiers de la bande dessinée... et à tous ceux qui aiment rigoler en lisant une bonne BD !

Categories : Bandes dessinées / Comics / Mangas > Bandes dessinées > Ados / Adultes > Humour

  • EAN

    9782800160726

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    54 Pages

  • Longueur

    30 cm

  • Largeur

    22 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    393 g

  • Distributeur

    Mds

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Sergio Salma

Né en Belgique de parents italiens en 1960.  Tiraillé entre racines méditerranéennes et culture francophone, il choisit la bande dessinée, genre mixte par excellence.Etudes vaguement artistiques et  rencontre-choc avec des magazines BD adultes début des années 80. Aime à coiffer la double casquette de scénariste et de dessinateur; il se considère d'ailleurs modestement comme dessinariste quand il est auteur complet. Il ajoute à cette schizophrénie en aimant tout autant créer pour les enfants que pour les grandes personnes. Ce double statut d'auteur-jeunesse et d'auteur-vieillesse lui permet d'exprimer une gamme complète de sentiments et d'opinions sur le monde en tentant de cacher au maximum ses références les plus admirées (Tardi, Goscinny, Munoz, Franquin, Watterson.)Rien d'original donc dans le parcours de ce monomaniaque boulimique sinon une propension à alterner une extrême finesse d'analyse et une approche très basique voire naïve. Photographe amateur et écriveur à ses heures (jusqu'à 16 heures 30), il profite de ses multiples rencontres avec des dessinateurs de tous styles et de toutes confessions graphiques pour multiplier des projets sans parenté aucune. La vie nous met dans de multiples humeurs (joie, bonheur, déprime, colère, compassion, dégoût, découragement, enthousiasme.), pas de raison donc de laisser filer une musique monocorde. Selon lui un artiste doit avoir la possibilité à la fois de tâter du violoncelle, de gratter son ukulélé et de se joindre à un groupe punk-trash avant d'aller fredonner de la pop-folk avec des gens bien. Il veut faire mentir l'adage qui affirme qu'un auteur raconte toujours la même histoire. 

Libon

Libon est auteur et illustrateur de bandes dessinées. On peut suivre son travail dans les magazines Spirou, J'aime Lire, DLire (en jeunesse) et Fluide Glacial (adultes). Les cavaliers de l'apocadispe, sa série en cours (éditions Dupuis) est l'une des plus drôles qui soient. On y découvre un univers riche et burlesque, et des personnages de anti-héros loufoques et pitoyables, dont les péripéties amusent autant les adultes que les enfants.

empty