Le paradigme perdu : la nature humaine Le paradigme perdu : la nature humaine
Le paradigme perdu : la nature humaine Le paradigme perdu : la nature humaine
 / 

Le paradigme perdu : la nature humaine

À propos

Il faut cesser de disjoindre Nature et Culture : la clé de la culture est dans notre nature et la clé de notre nature est dans la culture. Il faut cesser de réduire l'homme à l'homo faber et à l'homo sapiens. Homo, qui apporte au monde magie, mythe, délire, est doué à la fois de raison et de déraison : sapiens-demens. Au-delà d'une conception étroite et fermée de la vie (biologisme), d'une conception insulaire et sur-naturelle de l'homme (anthropologisme), d'un concept ignorant la vie et l'individu (sociologisme), il faut concevoir indissociablement l'homme comme un individu, membre d'une espèce et d'une société.

Categories : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie contemporaine

  • EAN

    9782757859926

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    250 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    170 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Poche

Edgar Morin

Né à Paris en 1921, d'ascendance judéo-espagnole, Edgar Morin est marqué par la montée du nazisme, les procès de Moscou, la marche vers la guerre. À 20 ans, il entre à la fois au Parti communiste et dans la résistance gaulliste. Après la guerre, il s'engage dans les luttes anticoloniales, brise avec le PCF ("Autocritique", 1959) et publie des études d'ethnosociologie appliquée à la France contemporaine. Directeur de recherches au CNRS, hôte de toutes les universités du monde, il est l'auteur d'ouvrages de sociologie ("La Rumeur d'Orléans", 1969) et de philosophie ("La Méthode", 1981-2006). Parmi les derniers parus : "Mon Paris, ma mémoire" (Fayard, 2013), "Journal 1962-2010" (Seuil, 2012), "Dialogue avec François Hollande" (L'Aube, 2012), "La Voie: Pour l'avenir de l'humanité" (Pluriel, 2012), "Au péril des idées", entretiens avec Tariq Ramadan (Presses du Châtelet, 2014).

empty