About

Constance Markievicz (1868-1927), née Gore-Booth, fille d'une riche famille anglo-irlandaise, ne semblait en rien destinée à prendre les armes pour l'indépendance irlandaise et la cause des femmes. Femme et journaliste engagée, elle oeuvre à la diffusion d'idéaux républicains, socialistes et féministes lors de la période révolutionnaire. Elle se bat aux côtés des hommes et appelle les femmes à s'engager pour la cause. Consciente du pouvoir des images, elle exploite ses talents artistiques pour transmettre ses idées politiques et mobiliser le public dans la lutte pour l'indépendance. Actrice puis dramaturge, elle revisite le récit national exclusivement masculin, afin que l'engagement politique des femmes entre dans la mémoire collective. L'objet de cet ouvrage est de montrer comment les oeuvres de Constance Markievicz, armes au service de son activisme multiforme, lui ont permis d'exprimer et de mettre en scène sa résistance, dans l'espoir d'inspirer ses contemporaines.


Sommaire

Introduction.

Première partie. Libération nationale et libération des femmes : redéfinir les paramètres de la participation des femmes à la vie publique :
Libération de l'Irlande et libération de la femme
Le jardin et l'esthétique de la Révolution irlandaise
Renaissance celtique et féminisation du sacrifice

Deuxième partie. Généalogie des rebelles irlandaises : mémoire et identité politique :
Des guerrières mythologiques à Mother Ireland
Réécriture du mythe national
Femmes et lutte armée

Troisième partie. Lutte pour une république égalitaire :
L'intérêt des travailleurs et travailleuses
Sphère domestique, nation et responsabilité sociale

Quatrième partie. Langage du corps et mise en scène de soi :
Portraits et pré-mémoire d'une héroïne nationaliste avant l'insurrection de Pâques 1916
Travestissement et transgression
Souvenirs et mythification de soi
Une icône républicaine controversée

Cinquième partie. Ennemie de l'État libre et opposante au Traité anglo-irlandais :
Les Martyrs Républicains
Responsabilité britannique et corruption de l'État libre
Héroïsme irlandais et genre féminin

Sixième partie. Un théâtre politique : mythe et recréation de la nation irlandaise :
Blood Money (1925)
The Invincible Mother (1925)
Broken Dreams (1927)
Un théâtre républicain et féministe ?

Conclusion.

Categories : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Biographies / Monographies


  • Authors

    Claire Dubois

  • Publisher

    Pu Du Septentrion

  • Distributeur

    Sodis

  • Publication date

    11/04/2024

  • Collection

    Histoire Et Civilisations

  • EAN

    9782757440988

  • Availablity

    Available

  • Nombre de pages

    226 Pages

  • Height

    24 cm

  • Width

    15.9 cm

  • Thickness

    1.8 cm

  • Poids

    384 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Claire Dubois

Claire Dubois est maîtresse de conférences en histoire et civilisation de l'Irlande à l'université de Lille. Ses travaux portent sur les représentations culturelles et la construction d'une identité nationale en Irlande depuis le XVIIIe siècle, étudiées aux prismes de l'histoire du nationalisme, de l'histoire de l'art et de l'architecture, de l'histoire de la presse, de la littérature et de la culture visuelle.

Découvrez une sélection de pages intérieures 1 2
empty