La cote d'opale en guerre d'algerie 1954-1962

À propos

Septentrionale de la métropole. Parmi ces jeunes, 378 ne reviennent pas. Comment les habitants du littoral ont-ils vécu et ressenti au quotidien cette guerre ? Partis politiques et syndicats, principalement de gauche, chrétiens et enseignants s'investissent contre la poursuite du conflit.
Mais des engagements marginaux existent aussi en faveur de l'OAS et du FLN. Le littoral accueille favorablement le retour au pouvoir du général de Gaulle, tant la IV` République est discréditée. Dans les moments de crises graves, en mai 1958, en janvier 1960 ou en avril 1961, le soutien à l'action du général de Gaulle est très affirmé. Pour faire face à la douleur des familles endeuillées ou séparées, les instances officielles se manifestent pour tenter d'apaiser ou pour maintenir un lien avec le jeune soldat appelé en Algérie.
Les organisations caritatives, les comités locaux leur viennent en aide. Les liens économiques entre les ports de la Côte d'Opale et la principale colonie du pays sont également affectés par le conflit, mais ils perdurent, au-delà de 1962. L'installation de quelques rapatriés et harkis sur le littoral permet le souvenir de ce conflit et de son issue. Près de 50 ans plus tard, la prise de parole sur la guerre demeure difficile.



Categories : Sciences humaines & sociales > Histoire

  • EAN

    9782757403891

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    396 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    15.7 cm

  • Épaisseur

    2.1 cm

  • Poids

    616 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty