Lire les carnets d'albert camus

À propos

Albert Camus a vingt-deux ans quand il commence à écrire régulièrement dans ses "Cahiers" ; il ne cessera pas jusqu'à sa mort.
Il en préparait alors la publication ; elle sera posthume, sous le titre de Carnets. Ces textes, aussi inclassables que divers (laboratoire de l'oeuvre, "choses vues", notes de lectures, impressions de voyages, réflexions philosophiques et, de plus en plus vers la fin de sa vie, notations intimes) sont souvent cités ; ils n'avaient jamais été étudiés en tant que tels. Ils le sont ici, par des chercheurs d'horizons divers, qui interrogent les modalités et les enjeux de cette écriture très spécifique.
Les Carnets prennent ainsi toute leur place dans l'oeuvre camusienne, dont ils mettent au jour les ressorts secrets. Au coeur de cette écriture fragmentaire, l'exigence artistique de Camus est aussi manifeste qu'ailleurs ; et c'est à ses Carnets qu'en 1937 - il a alors vingt-quatre ans - il confie sa certitude, qui ne se démentira pas : "Écrire, ma joie profonde !". Lire les Carnets se révèle indispensable pour qui veut vraiment connaître Camus...



Categories : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782757403648

  • Disponibilité

    Indisponible

  • Nombre de pages

    229 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    16 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    396 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Anne Prouteau

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Anne Prouteau, mère au foyer malgré elle, a participé activement au développement de l'Union Nationale des Associations de Familles de Traumatisés Crâniens et Cérébro-Lésés, au début des années 1990, alors que les familles étaient démunies face à leur blessé.

empty