21 dialogues dans la nuit (IMPRESSION A LA DEMANDE)

About

« À la fin d'une longue vie, nombreux sont ceux dont le quotidien n'est plus qu'une ignominie et qui guettent mon ombre dans le mouvement d'un rideau, à la tombée de la nuit. Je suis la délivrance d'un monde âpre et injuste, car la vieillesse, qui, aux premières heures, est soulagement, devient vite un monde réduit à quelques mètres carrés, dans la pestilence et dans la douleur de ne plus rien reconnaître que l'image délabrée des congénères du souper d'infortune. Quand le seul horizon est celui de la profondeur des souvenirs, il est temps de changer de monde. » La mort, les injustices, la douleur de l'existence... Autant de sujets lourds, profonds et riches abordés ici sous forme de dialogues, ce qui permet une grande diversité des points de vue tout en rendant l'ensemble plus vivant. Le lecteur se retrouve ainsi au fond des tranchées, spectateur malheureux d'une pension pour très jeunes enfants ou encore invité à une table de restaurant !

Philippe Virolle revient avec un recueil de nouvelles. Diplômé de philosophie, il évoque la mort et la solitude, sans concession, avec mordant. Il est déjà l'auteur de deux recueils de nouvelles, « Nouvelles brèves » et « De courir parfois mon regard s'arrête », ainsi que d'un roman « Demeure et ne deviens pas ».


Categories : Littérature > Romans & Nouvelles > Nouvelles


  • Authors

    Philippe Virolle

  • Publisher

    Editions Du Pantheon

  • Distributeur

    Hachette

  • Publication date

    25/09/2020

  • EAN

    9782754751360

  • Availablity

    Available

  • Nombre de pages

    224 Pages

  • Height

    20.3 cm

  • Width

    13.3 cm

  • Poids

    239 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Philippe Virolle

Philippe Virolle est l'auteur de différents recueils de nouvelles et d'un roman « Demeure et ne deviens pas ». Avec « Maux de tête », il conserve son style ?uide et grinçant. Diplômé de Philosophie, il insiste sur l'irréparable de l'enfance qui se manifeste dans le déterminisme des personnages. Il va découvrir dans son rôle de père, puis de grand-père, l'absence du sien. Placé très tôt dans un pensionnat lugubre, il ne cessera de chercher une légitimité à l'irrémissible, tout en refusant l'indicible de la haine ordinaire.

empty