Carnets de Guantanamo

À propos

Au mépris de toutes les garanties prévues par la loi, mon pays m'a livré aux États-Unis, comme si j'étais une sucrerie. Les Américains m'ont envoyé en Jordanie pour y être torturé, puis à Bagram et enfin ici [.]. Je vis hors du monde depuis plus de quatre ans.
Mohamedou Slahi, Guantánamo, 13 décembre 2005 Emprisonné depuis août 2002 à Guantánamo, Mohamedou Ould Slahi n'a jamais été inculpé par la justice américaine. Et alors qu'un juge fédéral a ordonné sa libération, le gouvernement des États-Unis a décidé d'ignorer cette décision et ne donne aucun signe d'une quelconque volonté de lui rendre sa liberté.
En 2005, trois ans après son arrestation, Mohamedou a commencé à rédiger un journal. Pendant des mois, il a écrit ses mémoires à la main, racontant sa vie avant de disparaître dans les limbes de Guantánamo, pour ce qu'il qualifie « d'interminable tour du monde » de la détention et des interrogatoires. Son journal n'est pas seulement une chronique captivante d'un déni de justice, c'est aussi un récit profondément personnel : terrifiant, parfois férocement drôle, et d'une grande élégance.
Publiés pour la première fois, Les Carnets de Guantánamo sont un document d'une importance historique unique.



Categories : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique française > Hommes / Femmes politiques

  • EAN

    9782749924205

  • Disponibilité

    Indisponible

  • Nombre de pages

    446 Pages

  • Longueur

    24.1 cm

  • Largeur

    16.1 cm

  • Épaisseur

    3.8 cm

  • Poids

    704 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Mohamedou Ould Slahi

  • Pays : Etats-unis
  • Langue : Anglais (etats-unis)

Mohamedou Ould Slahi est né en 1970 en Mauritanie. Illégitimement détenu au camp de Guantánamo
pendant quatorze ans (entre 2002 et 2016), il y a écrit ses mémoires entre 2005 et 2006, déclassifiées par l'administration américaine en 2012.

empty