Diana ; cette nuit-là Diana ; cette nuit-là
Diana ; cette nuit-là
Diana ; cette nuit-là
 / 

Diana ; cette nuit-là

À propos

31 août 1997. Le monde entier retient son souffle en observant sur CNN les grues qui manoeuvrent la carcasse de la Mercedes encastrée, tandis que Diana, encore vivante, est transportée à l'hôpital de la Salpêtrière. Officiellement, elle n'est que légèrement blessée. Alors que plus d'un milliard de téléspectateurs attendent devant leur poste de télévision, une véritable tragédie se joue dans l'enceinte de la salle d'opération.
Quelques personnes seulement sont présentes : les médecins, un ministre, un préfet et un policier, Daniel Bourdon. Aucun d'entre eux n'a jamais parlé. Et rien n'a jamais filtré de ce huis-clos tragique, l'un des plus grands secrets du siècle. Diana aurait-elle pu être sauvée ? Etait-elle consciente ? A-t-elle pu parler, et si oui, qu'a-t-elle dit ? Depuis plus de quinze ans, toutes ces questions, toujours les mêmes, sont restées sans réponse...
Libéré du devoir de réserve, le policier Daniel Bourdon a décidé de raconter cette nuit là, mais pas seulement. Il a voulu, comme il se l'était promis, reprendre l'enquête de zéro, à sa manière.

Sección : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Biographies / Monographies

  • EAN

    9782749922331

  • Disponibilité

    agotado

  • Páginas

    224 Pages

  • Longueur

    22.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Peso

    330 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Daniel Bourdon

Daniel Bourdon a passé trente-deux ans la Police Nationale dont vingt-cinq ans en civil au sein de la Brigade Anti-Crimininalité. Fils de mineur du Pas-de-Calais, il a gravi les échelons un à un pour devenir l'un des responsables de la BAC du 6ème arrondissement de Paris.

Il a écrit deux ouvrages, "Diana, cette nuit-là" paru aux éditions Michel Lafon en 2014 et "Flag', 25 ans et 7000 interpellations à la Brigade Anti-Criminalité" aux éditions La Martinière en 2012.

empty