La guerre inachevée
 / 

À propos

Dans les montagnes afghanes, depuis octobre 2001, une guerre perdure, rappelant parfois les précédents algérien ou vietnamien. À la destruction des camps d'entraînement Al-Qaïda et au désarmement des taliban, s'est substituée une guerre sordide faite d'attentats-suicides, d'engins piégés, de crimes de guerre et de « dommages collatéraux » entre une coalition suréquipée et un ennemi insaisissable. À la veille de leur retrait, qu'en est-il de l'engagement des forces françaises, de leur culture de guerre issue des vieilles recettes coloniales ? Terrain d'expérimentations tactiques et technologiques de tout ordre, cette « campagne d'Afghanistan » se rejouera-t-elle au Mali ? Quel type de narco-État la coalition laisse-t-elle derrière elle ? Comment garantir l'avenir d'un pays où tout est désormais possible, de l'espoir d'une vie meilleure au cauchemar du retour des taliban ? En croisant de multiples sources et les témoignages d'acteurs de cette guerre, Jean-Charles Jauffret nous livre un remarquable essai d'histoire immédiate.

Customer reviews

General opinion

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Categories : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique dans le monde

  • EAN

    9782746734449

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    341 Pages

  • Longueur

    23 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    415 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jean-Charles Jauffret

Jean-Charles Jauffret est agrégé d'histoire, docteur ès lettres et spécialiste de l'histoire militaire coloniale, il enseigne à titre de professeur d'histoire générale en première année et en tant que professeur d'histoire des relations internationales en deuxième année à l'Institut d'études politiques d'Aix-en-Provence. Il dirige le Diplôme d'étude approfondies d'histoire militaire, défense et sécurité dans ce même institut ainsi qu'à l'université de Montpellier Paul Valéry III.ÿIl enseigne également à l'École militaire de Saint-Cyr Coëtquidan et directeur de recherche au CNRS.

empty