Soleil : mythes, histoire et sociétés

À propos

On ne compte plus les livres sur la nuit. La nuit est romantique, mystérieuse, elle est propice aux fantasmes, aux réflexions. Le soleil, en revanche, semble être l'astre délaissé de la pensée, presque banal à force d'être toujours là. Le soleil se montre, par définition, en plein jour, il n'a rien à cacher. S'il est honoré par la poésie ou la littérature, il est rare qu'on parle du soleil pour lui-même, qu'on cherche véritablement à savoir ce qu'il est, ce qu'on en a pensé, ce qu'il nous dit de nous. Bref, « le soleil ni la mort ne se peuvent regarder fixement » (La Rochefoucauld). Pour le voir, il faut une lunette, donc un intermédiaire.

Pourtant, le soleil a profondément modelé les manières de penser de toutes les civilisations, de tous les peuples. Des croyances des Incas aux astronomes modernes, des éclipses antiques à la fusion nucléaire, de l'Ecclésiaste à Zarathoustra, des haruspices romains aux collapsologues contemporains, le soleil a connu une infinité d'interprétations, et n'a jamais signifié la même chose. De quoi nos représentations du soleil sont-elles le miroir ? Que disent de nous, à travers les âges et les pensées, nos façons de regarder, d'étudier ou de vénérer le soleil ? Au fond, avec le soleil, ce sont des représentations de la nature et de l'homme qui se font jour. Pour nous qui voyons notre existence commune menacée par le désordre climatique, quelles leçons peut-on tirer de cette archéologie ?



Categories : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Biographies / Monographies

  • EAN

    9782746524040

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    200 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Épaisseur

    1.6 cm

  • Poids

    236 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

empty