Les machines et les hommes
 / 

À propos

Les animaux n'ont pas le choix : soit ils trouvent dans la nature tout ce dont ils ont besoin, soit ils périssent. L'homme, lui, a ceci de spécifique qu'il n'est pas adapté à la nature, mais qu'il adapte la nature à ses besoins. Il transforme le monde pour le rendre habitable. Aujourd'hui, les premiers outils inventés ont cédé la place à des machines de plus en plus performantes : au cours d'une journée, nous ne faisons que quitter une machine pour en retrouver une autre - voiture, ordinateur, téléphone portable, télévision... Si les hommes inventent des machines pour diminuer la pénibilité physique du travail, pour augmenter l'efficacité de leurs actions et, de manière générale, pour rendre leur existence plus confortable, l'invention ne va-t-elle pas finir par se retourner contre l'inventeur ? Il y a une grande différence entre travailler avec des outils et travailler avec des machines. Si l'artisan reste le guide et l'âme de ses propres gestes, l'ouvrier, lui, est contraint de se soumettre aux rythmes qu'imposent les machines. Et, que signifie pour l'individu contemporain d'être environné par des machines dont il ne comprend pas les mécanismes ? Incapables de se représenter le fonctionnement interne d'un ordinateur, le principe de cuisson d'un four à micro-ondes ou le processus par lequel une centrale nucléaire produit de l'énergie, ne sommes-nous pas placés dans une nouvelle situation de dépendance ? Fondamentalement, l'homme n'est-il pas devenu ivre de sa puissance technique ?

Customer reviews

General opinion

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Categories : Jeunesse > Livres documentaires > Dictionnaire / Encyclopédie

  • EAN

    9782745955319

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    56 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    178 g

  • Lectorat

    à partir de 8 ANS

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Pierre-François Dupont-Beurier

Pierre-François Dupont-Beurier est né en 1975. Professeur agrégé de philosophie, il vit à Paris et enseigne dans un lycée du 4 e arrondissement.

Brigitte Labbé

Brigitte Labbé (domiciliée à Paris, dans le 14e arrondissement) a longtemps travaillé dans le marketing. Désormais, elle se consacre à l'écriture et anime des goûters philo dans les écoles, les librairies, les bibliothèques, et ce, aux quatre coins de la France. « Les Goûters Philo » sont illustrés par Jacques Azam (domicilié à Toulouse), qui signe également des BD d'humour chez Milan.

Jacques Azam

Jacques Azam est né en 1961 à Carnaux dans le Tarn. Enfant, il feuillette Spirou et Pilote mais aime surtout lire Tintin. Plus tard, ce sont les dessins de Claire Bretecher, de Reiser et de F'murr qui lui donne envie de dessiner. Le petit Jacques Azam est un élève moyen et, après une année de fac en administration économique et sociale, il cesse ses études et commence à dessiner de plus en plus. Il est alors plus intéressé par le dessin humoristique et le dessin de presse que par la bande dessinée. C'est finalement dans la presse et l'édition jeunesse ,qui lui paraît alors bien plus ouverte et plus riche graphiquement, qu'il commence à publier ses dessins. Après 4 ou 5 ans de strips BD dans l'hebdo "Les Clés de l'actualité junior" chez Milan presse et il désire en faire un album. Lorsque Milan s'ouvre à l'édition de bande dessinée, il entre immédiatement dans le cercle des auteurs-phares de la maison avec la parution de "Cultiver la fleur qui pue", "Faxer une andouillette et autres bêtises" ou encore "Zinzin des bois". Il poursuit d'ailleurs encore aujourd'hui la prépublication des histoires de "Chico Mandarine" dans le magazine "Capsule Cosmique". Il croise Lewis Trondheim à quelques reprises avant de lui proposer de travailler avec lui, un soir, dans le métro parisien, en revenant du Salon de Montreuil. Jacques lui propose "Scoops à gogo" pour sa collection Shampooing et ils travaillent le projet ensemble.ÿPour écrire et dessiner ses bandes dessinées, il tire son inspiration des gens qui l'entourent, ses enfants, bien sur, mais aussi les adultes et leurs comportements.ÿIl se dit également influencé par l'humour et l'esprit de cinéastes comme Jaoui et Bacri, et les textes de Pierre Desproges. En BD, Il apprécie le travail de Riad Sattouf, Lewis Trondheim, Sfar et De Crecy. En littérature jeunesse, ses préférences vont au trait vif et inventif de Serge Blochet et à la précision et la fausse simplicité des dessins de Marc Boutavant.ÿJacques Azam varie volontiers les plaisirs. La presse et l'édition jeunesse lui paraissent bien se compléter avec le travail d'auteur de BD. Il est particulièrement enchanté par les nouvelles expériences graphiques. Pour l'instant, il réussit avec succès à mener de front ses différents travaux. Jacques Azam vit aujourd'hui à Toulouse avec son épouse Véronique, son fils Elie, 10 ans, et sa fille Emma, 5 ans.

empty