L'oeuvre de Nicolas de Vérone ; intertextualité et création dans la littérature épique franco-italienne du XIVe siècle
L'oeuvre de Nicolas de Vérone ; intertextualité et création dans la littérature épique franco-italienne du XIVe siècle
 / 

L'oeuvre de Nicolas de Vérone ; intertextualité et création dans la littérature épique franco-italienne du XIVe siècle

À propos

Dans la première moitié du XIVe siècle, Nicolas de Vérone composa en franco-italien - un langage littéraire, mixte et artificiel, propre aux écrivains du nord-est de l'Italie - trois poèmes en forme de chansons de geste, mais dont les sujets étaient fort différents : une épopée dans la tradition carolingienne, La Prise de Pampelune, qui conte les exploits légendaires de Charlemagne et de Roland en Espagne, une Pharsale, qui présente les derniers moments de la guerre civile romaine entre César et Pompée, et une Passion.
L'objet de ce livre est de dégager ce qui fait l'unité et l'originalité de cette oeuvre, sous l'apparente diversité des textes qui la constituent. Chacun d'entre eux est porteur d'une forme particulière de vérité - vérité épique, vérité historique, vérité religieuse -, mais ils illustrent tous une identique conception de l'idéal humain proposé par le poète à son public : un héroïsme renouvelé qui associe à la traditionnelle prouesse épique un souci permanent de sagesse et de modération, et aussi - même dans la Passion - une remarquable réticence devant toutes les manifestations du surnaturel chrétien et des autres formes de merveilleux. Nicolas de Vérone réinterprète ainsi de manière personnelle la tradition héritée des trouvères français, et l'écriture épique est mise au service d'une vision nouvelle du monde et de l'homme : la transcendance n'est plus explicite, l'individu acquiert une conscience de lui-même et une complexité inhabituelles, et l'ordre du monde repose sur un projet politique bien éloigné des vieilles conceptions féodales. Ce qui donne à l'oeuvre de Nicolas sa cohérence profonde, ce n'est pas seulement le choix d'un langage et d'une technique poétique consciemment définis par leur origine française et leur altérité, c'est surtout une forme d'humanisme assez caractéristique de l'épopée franco-italienne du Trecento, mais qui, chez ce poète, se singularise de façon très remarquable par une particulière tonalité stoïcienne. L'étude de cette oeuvre conduit donc à rendre justice à un écrivain dont l'originalité et l'importance ont été trop souvent mal perçues, et à porter un regard nouveau sur la littérature épique du XIVe siècle et sur ses rapports avec la culture savante contemporaine.

Categories : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782745322104

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    680 Pages

  • Longueur

    23.5 cm

  • Largeur

    15.5 cm

  • Poids

    1 160 g

  • Distributeur

    Honore Champion

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

empty