Fermeture exceptionnelle : les livres papiers ne peuvent être achetés en librairie

Oreiller d'herbes
 / 

Oreiller d'herbes

Traduction RYOJI NAKAMURA  - Langue d'origine : JAPONAIS

À propos

Un peintre tokyoïte décide de s'isoler dans une station thermale désertée en quête de tranquillité. Contraint par la pluie de trouver refuge dans une maison de thé, il fait la connaissance de la propriétaire des lieux. Cette femme d'un certain âge aime parler. C'est ainsi que le peintre découvre l'histoire de Nami, qui vit dans la pension où il compte séjourner. Mariée de force, elle a fini par quitter son époux pour retourner auprès de son père, dans la petite auberge familiale. La légende raconte qu'elle a perdu la tête. C'est le début d'une quête sans fin pour le peintre. Lorsqu'il rencontre enfin Nami, il n'a plus qu'une seule idée : rendre hommage à sa beauté à travers son art. La délicate musique de Sôseki sonde les mystères de l'âme humaine dans ce texte plein de grâce.

Customer reviews

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Categories : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782743631628

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    176 Pages

  • Longueur

    17 cm

  • Largeur

    11 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Soseki Natsume

Natsume Sôseki (1867-1916) dont on commémore en décembre de cette année le centenaire de la disparition et, en février 2017, le cent-cinquantième anniversaire de la naissance,  gure avec Mori Ôgai au premier rang des écrivains japonais de l'époque moderne. Professeur d'anglais au début de sa carrière, la parution du roman Je suis un chat, en1905 lui confère immédiatement la notoriété et lui permet de se consacrer dès 1907 à l'écriture. Les oeuvres suivantes, Botchan, Oreiller d'herbes, ont pour caractéristique une tendance à prôner l'individualisme (kojinshugi), volonté d'indépendance vis-à-vis de l'État et de la société, pensée éprise de li berté. Dès l'âge de 45 ans, l'expérience d'une grave maladie (ulcère gastrique) l'amène à une ré exion plus approfondie sur le sens de la vie. Il laissera inachevé son dernier roman, Clair obscur.

empty