Cynthia ; elegies amoureuses

Traduit du LATIN par PASCAL CHARVET

About

Du fond de ma calèche, je regardais se lever les étoiles.
N'ayez pas peur, Cynthie ; ce n'est que la susurration des roseaux inclinés par notre passage dans leur forêt mobile. J'ai un poignard pour les jaloux et du sang pour toi. Que ce tombeau ne vous cause aucune épouvante ; c'est celui d'une femme jadis aimée comme vous : Cecilia Metella reposait ici. Le palmier de la villa abandonnée se balance à demi noyé dans l'améthyste et l'azur des clartés phébéennes.
Mais toi, pâlie par les reflets de la candeur de Diane, ô Cynthie, tu es mille fois plus gracieuse que ce palmier. Les mânes de Délie, de Lalagé, de Lydie, de Lesbie, d'Olympia posés sur des corniches ébréchées, balbutient autour de toi des paroles mystérieuses. Tes regards se croisent avec ceux des étoiles et se mêlent à leurs rayons. Mais, Cynthie, il n'y a de vrai que le bonheur dont tu peux jouir.
Ces constellations si brillantes sur ta tête ne s'harmonisent à tes félicités que par l'illusion d'une perspective trompeuse. Jeune Italienne, le temps fuit ! Cynthie, ta voix s'affaiblit : il expire sur tes lèvres, le refrain que t'apprit le pêcheur napolitain dans sa barque vélivole, ou le rameur vénitien dans sa gondole légère. Va aux défaillances de ton repos ; je protégerai ton sommeil.


Categories : Littérature > Œuvres classiques > Antiquité


  • Authors

    Properce

  • Traducteur

    PASCAL CHARVET

  • Publisher

    Actes Sud

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Publication date

    09/10/2003

  • Collection

    La Salamandre

  • EAN

    9782743304270

  • Availablity

    Available

  • Nombre de pages

    488 Pages

  • Height

    21.8 cm

  • Width

    15.8 cm

  • Thickness

    4.1 cm

  • Poids

    801 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

empty