Le petit chaperon rouge Le petit chaperon rouge
Le petit chaperon rouge Le petit chaperon rouge
 / 

Le petit chaperon rouge

À propos

Dans le célèbre conte populaire, il n'y a pas de père. Ce n'est pas un oubli. Il y a une petite fille, une mère, une grand-mère et le loup, bien sûr. Joël Pommerat laisse aux enfants la liberté d'extrapoler, de dessiner dans les marges de cette histoire : celle d'une petite fille qui devient grande.

Categories : Littérature générale > Théâtre

  • EAN

    9782742756568

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    45 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    0.4 cm

  • Poids

    75 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Joël Pommerat

Né en 1963, Joël Pommerat est auteur et metteur en scène. Il fonde la Compagnie Louis Brouillard en 1990. De 2005 à 2008, il est artiste associé à l'Espace Malraux-Scène nationale de Chambéry et de la Savoie. De 2007 à 2010, il est artiste en résidence au théâtre des Bouffes du Nord à Paris, associé à Peter Brook. En 2012, il est artiste associé à l'Odéon-Théâtre de l'Europe à Paris. Joël Pommerat et sa compagnie ont été les invités du 60e festival d'Avignon en 2006. Tout son théâtre est édité chez Actes Sud-Papiers : Pôles suivi de Grâce à mes yeux (2003), Au monde suivi de Mon ami (2004), D'une seule main suivi de Cet enfant (2004), Les Marchands en 2006, Je tremble (1 et 2) en 2009, Cercles / Fictions, 2010, Ma chambre froide, 2011 ; Théâtres en présence (coll. “Apprendre”) ; Le Petit Chaperon rouge, Pinocchio et Cendrillon(coll. “Heyoka Jeunesse”) ; Joël Pommerat, troubles écrit en collaboration avec Joëlle Gayot beau livre où leurs entretiens sont illustrés de photos des spectacles de la Compagnie Louis Brouillard choisies et légendées par Joël Pommerat.
Il a reçu de nombreux prix dont récemment le Molière 2011 du meilleur auteur et le Grand Prix du théâtre du Syndicat de la critique 2011 pour Ma chambre froide, publié en septembre 2011 chez Actes-Sud Papiers.

empty