Renaissances
 / 

Renaissances

À propos

Pour se défaire de la mélancolie qui le submerge - ou pour s'y abandonner -, Kaspar Steinbach s'est mis en congé de son travail et s'est retranché dans son appartement. A plusieurs reprises il y convoque la personne qui lui tient le plus à coeur: Julia, sa fille de vingt-six ans, qu'il n'a pas revue depuis l'enfance. Julia est tout le portrait de sa mère Lena, femme belle au caractère changeant et aux désirs intenses, que Kaspar aura aimée presque en vain. Lena est morte depuis longtemps, mais elle reste omniprésente dans l'esprit de Kaspar qui peu à peu la "raconte" à sa fille... Par leurs conversations comme dans leurs silences, à travers les méandres de l'émotion et du souvenir, père et fille s'ouvrent l'un à l'autre jusqu'à atteindre une lucidité souriante. Dans ce roman élégiaque et pudique, Markus Werner fait vivre à ses personnages d'indicibles instants de grâce, de complicité, essentiels à leur renaissance respective, et à leur reconquête de la force de vivre.

Customer reviews

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Categories : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782742722655

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    12 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Markus Werner

Né en 1944 en Suisse, Markus Werner était enseignant avant de se consacrer entièrement à l’écriture. Il vit actuellement à Schaffhausen. Langues de feu est son septième roman. Ses livres ont été traduits dans une dizaine de langues et lui ont valu de nombreux prix littéraires, notamment le prix Johann Peter Hebel en 2002 et le prix Schiller en 2005. En France, on peut lire A bientôt (Gallimard, 1994), Le Dos tourné (Zoé, 1995), Renaissances (Actes Sud, 1999), Laisse-moi (Actes Sud, 2001), L’Ami de Lesseps (Zoé, 2001) et Zündel s’en va (Zoé, 2003).

empty