Des crimes qu'on ne peut ni punir ni pardonner - pour une justice internationale Des crimes qu'on ne peut ni punir ni pardonner - pour une justice internationale
Des crimes qu'on ne peut ni punir ni pardonner - pour une justice internationale
Des crimes qu'on ne peut ni punir ni pardonner - pour une justice internationale
 / 

Des crimes qu'on ne peut ni punir ni pardonner - pour une justice internationale

À propos

Tout commence à nuremberg et à tokyo, et s'accélère après la fin de la guerre froide : en mars 1999, l'immunité du général pinochet est levée par les lords britanniques à la demande d'un juge espagnol.
Deux mois plus tard, pour la première fois dans l'histoire, un chef d'état en exercice, slobodan milosevic, est mis en accusation, arrêté puis jugé devant le tribunal pénal international pour l'ex-yougoslavie (tpi). le 1er juillet 2002 naissait la cour pénale internationale.
Cette nouvelle justice pénale internationale est-elle une " justice de vainqueurs " ou bien une utopie moralisatrice, comme le soutiennent ses détracteurs ?
Le moment est venu de confronter ses réalisations à son projet : qu'apporte-t-elle vraiment à la construction de la paix ? les procès qu'elle instruit guérissent-ils les victimes ? la justice peut-elle empêcher la guerre ? les juges vont-ils supplanter la souveraineté des peuples ?.



Categories : Entreprise, économie & droit > Droit > Droit généralités

  • EAN

    9782738112057

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    348 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    14.5 cm

  • Épaisseur

    2.4 cm

  • Poids

    482 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Antoine Garapon

Antoine Garapon est magistrat. Il anime l'Institut des hautes études
sur la justice et a notamment publié Bien juger, Juger en Amérique
et en France, Des crimes qu'on ne peut ni punir ni pardonner,
La Raison du moindre État.

empty