Echine

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

 / 

"Répétons-le, Djian est un écrivain, un grand écrivain. La littérature n'en possède pas tant. Une page de Djian, ça ne ressemble à rien d'autre de connu dans le passé proche ou lointain, si ce n'est à une autre page de Djian. Elle possède un rythme, des couleurs, un éclat, une palpitation (double: manifeste et secrète), une sagesse et une folie qui n'appartiennent qu'à lui. Une manière de branchement direct sur les pulsations du coeur et sur les élans de l'âme : une phrase qui vit, c'est infiniment rare. Celle de Djian échappe, comme spontanément, à tous les modèles. Seule le style, cette façon d'inventer le monde en l'écrivant, peut dire le bonheur et la tragédie dans leur pureté et leur dénuement. L'écriture de Djian est vraie, elle est généreuse et elle porte sur le monde - l'auteur y compris - un regard de pitié rageuse. Plutôt qu'"écrivain romantique", écrivain vivant" lui conviendrait. Avec l'irréductible contradiction que les termes entretiennent l'un avec l'autre." Pierre Lapape "Le Monde" Couverture: Hans Reychman Maison des sens (BCDE Architcture) Annie Assouline

  • EAN 9782736000776
  • Disponibilité Manque sans date
  • Longueur 22 cm
  • Largeur 14 cm

Rayon(s) : Littérature générale > Romans & Nouvelles

Philippe Djian

Philippe Djian est né en 1949 à Paris. C'est en voulant essayer une machine à écrire, donnée par un ami, qu'il entame l'écriture des nouvelles qui composeront 50 contre 1. Mais le succès auprès du grand public vient en 1985 avec l'adaptation au cinéma de 37°2 le matin par Jean-Jacques Beineix. Traduit dans vingt pays, le roman connaît un succès retentissant.

empty