Fermeture exceptionnelle : les livres papiers ne peuvent être achetés en librairie

Le livre noir de la collaboration
 / 

Le livre noir de la collaboration

À propos

"""40 millions de pétainistes en 1940"" déclarait avec provocation Henri Amouroux dans son best-seller La Grande Histoire des Français sous l'Occupation. Quelle fut la responsabilité du peuple français durant ces quatre années noires ? Qui furent ces collaborateurs, hommes de pouvoir ou simples anonymes souvent délateurs ? On le sait, seulement 2% des Français s'engagèrent activement dans la Résistance, et seulement 6% dans une collaboration volontariste et fanatique. Comment agirent les autres 9 Français sur 10 ?  La réalité est complexe, et encore en partie taboue. Entre la collaboration d'Etat orchestrée par Vichy et les groupuscules fascistes, il y a un monde. Pétain n'est pas Laval, Grasset n'est pas Drieu la Rochelle. Pourtant, les faits sont là : la Collaboration a été massivement pratiquée en France, au moins jusqu'en 1942.  Quelles furent les responsabilités indivuelles et collectives ? Etait-il facile de s'affranchir de ce mouvement général ? C'est tout l'objet de ce livre ambitieux qui retrace avec précision cette histoire, en s'appuyant sur plusieurs années de recherche. Philippe Valode, spécialiste de la période, décrit en détail les différents modes de la collaboration, quantifie le phénomème et répertorie tous les principaux acteurs, avec une courte biographie de chacun d'eux. Les principaux chapitres du livre : * La ""collaboration ordinaire"" :  200 000 enfants français nés de pères allemands de 1941 à 1944 , 350 000 lettres de délation adressées aux Allemands en quatre ans. * Les militants fascistes actifs : PPF et RNP, les petits partis collaborationistes de la capitale, la Légion française des combattants, la Milice, la LVF. * Les hommes de Vichy : la police de Vichy, les postes de fonctionnaires, les politiques. * Les voix de la propagande : radio, presse, artistes, hommes de lettres. * le Commissariat aux questions juives, le rôle des magistrats, la position des Eglises, les persécutions des Juifs, des Franc-maçons, des malades mentaux. * Une nouvelle idéologie : Les chantiers de jeunesse, les compagnons de France, l'éducation nationale, le corporatisme agricole, le syndicalisme ouvrier. * l'Epuration.  "

Customer reviews

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Categories : Sciences humaines & sociales > Histoire > Epoque contemporaine (depuis 1799)

  • EAN

    9782735703760

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    496 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    16 cm

  • Épaisseur

    4 cm

  • Poids

    634 g

  • Distributeur

    Interforum

Infos supplémentaires : Broché  

Philippe Valode

Philippe Valode est l'auteur de nombreux ouvrages à succès, parmi lesquels : Les procès des Templiers (de Vecchi, 2006), Les grands traîtres de l'histoire (First) Mensonges et contrevérités de l'Histoire de France (De Vecchi, 2005), Grands procès et grandes affaires (De Vecchi, 2006), et Les Énigmes de la Ve République (First, 2007). Il est également le directeur de la revue Actualités de l'Histoire. Enfin, comme directeur des éditions Trajectoire, c'est un très bon connaisseur de l'ésotérisme et des sociétés secrètes.

empty