La plantation coloniale esclavagiste ; du travail servile au salariat
La plantation coloniale esclavagiste ; du travail servile au salariat
 / 

La plantation coloniale esclavagiste ; du travail servile au salariat

À propos

Dans les zones tropicales et équatoriales de l'Amérique coloniale moderne, et encore pour une bonne part à l'époque contemporaine, la plantation coloniale esclavagiste présente des caractéristiques fondamentales. Elles tiennent à la fois à un type de mise en valeur, à l'originalité de ce que produit une agriculture manufacturière, et surtout à un rapport au travail marqué par le recours à une main l'oeuvre servile largement issue de la traite négrière transatlantique. Mais si la plantation est une structure, elle est aussi une conjoncture. Les bouleversements du XIXe siècle, première abolition dans les terres françaises, portée par la Révolution et le soulèvement des esclaves à Saint-Domingue, émancipation des populations serviles de la Caraïbe anglaise 1833-1838), deuxième abolition française (1848), posent dans toute son ampleur la question du passage du travail de l'esclave à celle du nouveau libre. Il s'agit d'une des grandes réflexions de l'époque, réflexion que la nôtre redécouvre, en s'interrogeant sur l'esclavage et la mise en esclavage, et sur la relation si particulière qui s'est établie entre ces " îles fortunées " et le malheur du travail forcé.

Categories : Sciences humaines & sociales > Histoire > Epoque contemporaine (depuis 1799)

  • EAN

    9782735506569

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    343 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    552 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty