radicalisation
 / 

À propos

Etude sur les formes de radicalisation, dont le paroxysme a été atteint après les attentats du 11 septembre aux Etats-Unis. A travers l'exemple de l'islam radical, l'auteur détaille le profil type des individus cédant à ces formes de violence et de guerre totale contre la société, les raisons qui les animent, la place de l'idéologie, de la situation sociale et politique, etc.

Categories : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la sociologie

  • EAN

    9782735117567

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    224 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    248 g

  • Distributeur

    Cid - Fmsh

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Farhad Khosrokhavar

Farhad Khosrokhavar, sociologue franco-iranien, est directeur de l'Observatoire de la radicalisation à la Maison des sciences de l'homme. Spécialiste de la question de l'islam, il a notamment publié Avoir vingt ans au pays des ayatollahs (coll. « Le monde comme il va », Robert Laffont, 2009) et Prisons de France (coll. « Le monde comme il va », Robert Laffont, 2016). Michel Wieviorka est sociologue, il dirige la Maison de la Fondation des Sciences de l'Homme. Ses recherches portent sur le racisme, l'antisémitisme, le terrorisme et la violence, et la démocratie. Parmi ses derniers livres parus, citons Neuf leçons de sociologie (2008, traduit en cinq langues), Retour au sens (coll. « Le monde comme il va », Robert Laffont, 2015), et Le Séisme (2016) aux Éditions Robert Laffont.

empty