Réduire en art : La technologie de la Renaissance aux Lumières

About

Réduire en art, du latin ad artem redigere : rassembler des savoirs épars, fragmentaires et souvent non-écrits, les mettre en ordre méthodique à l'aide des mathématiques, de la rhétorique, de la figuration. Contribuer ainsi au bien public.
Si la définition est complexe, c'est que l'opération par laquelle on voulut, à l'époque moderne, diffuser par l'écrit et par le dessin les savoirs ainsi formalisés ne l'était pas moins. L'enjeu était à la fois simple et capital : faciliter les choix techniques des « hommes de l'art » et rendre accessibles au plus grand nombre des savoirs jusqu'alors partagés par les seuls « gens du métier ». La tradition en était lointaine, puisqu'elle remontait à l'époque romaine et les modèles convoqués à partir de la Renaissance avaient pour nom Cicéron, Vitruve, Columelle, Végèce...
C'est donc une vaste entreprise de mise en forme et de diffusion des savoirs pratiques que ce livre dépeint. De nombreux domaines s'y trouvent explorés : la danse, la gravure, la pédagogie du dessin, l'architecture, la peinture, mais aussi les mathématiques, la grammaire, l'art des mines, la juridiction de l'art de bâtir, l'escrime ou encore, la conduite de la guerre de siège. Derrière cette diversité, une unité : dans chacun de ces domaines, les injonctions formalisatrices de la réduction en art ont été appliquées. Mais aussi discutées, voire dénoncées.


Categories : Arts et spectacles > Généralités sur l'art


  • Authors

    Dubourg Glatigny P.

  • Publisher

    Maison Des Sciences De L'Homme

  • Distributeur

    Cid - Fmsh

  • Publication date

    30/10/2008

  • EAN

    9782735111589

  • Availablity

    Not available

  • Nombre de pages

    382 Pages

  • Height

    24 cm

  • Width

    16.5 cm

  • Thickness

    2.3 cm

  • Poids

    623 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty