La boîte verte
 / 

La boîte verte

Résumé

La Boîte verte renferme tout ce que la mémoire, faillible, friable, est encore capable de saisir, quand les témoins, avalés par l'abîme, ont disparu. On y voit circuler, fugitivement ou non, les passants qui ont marqué Waldberg de leur sceau : Marcel Duchamp, éleveur de poussière, André Breton, fournisseur de chocolat, Jean-Paul Sartre, catalyseur de colère. Sans compter les dédicataires, héros de cet ouvrage : Isabelle et Patrick Waldberg. La boîte verte existe en vérité : c'est une boîte en fer, un classeur un peu rouillé, où son père avait coutume de garder les documents jugés précieux. " La Boîte verte, loin d'enrichir le mémorial surréaliste par l'anecdote, prolonge de façon ténue, mais invincible, la leçon des ténèbres : les jeunes serpents n'abandonnent leurs peaux que pour se glisser dans celles de leurs pères. " Gérard Guégan, Sud-Ouest dimanche " Un livre de force, un livre que la seule nostalgie ne saurait atteindre, un livre dont la trace, lente et durable, apparaît comme sur un papier photographique, là où la lumière se traque dans le moindre détail du vêtement, la plus fi ne bizarrerie de l'oeil. " Carl Norac, AUDAX magazine

Customer reviews

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9782729117856
  • Disponibilité Indisponible
  • Longueur 17 cm
  • Largeur 12 cm

Michel Waldberg

Né en 1940 à Saint-Mandé, Michel Waldberg est le fils de Patrick Waldberg, écrivain, et d'Isabelle Waldberg, sculpteur. Poète, prosateur, essayiste, polémiste redoutable, traducteur de Lowry et de Philip Roth, il reçoit, en 2001, le Prix Roger Caillois pour l'ensemble de son ½uvre. Son mépris des modes et de l'agitation parisienne l'a maintenu longtemps loin de la capitale. Son retour, à la périphérie, près des « gisants » de Saint-Denis, lui permet de se consacrer à l'écriture.

empty