Religion, institutions et societe de la rome antique - lecons inaugurales du college de france
Offrir cet ebook
 / 

Religion, institutions et societe de la rome antique - lecons inaugurales du college de france

À propos

En opposant aux discours sectaires les armes universelles de l´histoire, de la philologie et de l´anthropologie, bref tout l´arsenal de la science et de la raison, l´histoire des religions du passé nous met en mesure de dégonfler les mythes modernes, ceux des autres, mais également les nôtres. Elle permet de repérer la projection dans le passé imaginaire des « origines » de fantasmes nationalistes, religieux ou racistes, et de désarmer les interprétations outrées qui peuvent être faites des textes sacrés. À l´intérieur des nations héritées du XIXe siècle, l´histoire ancienne peut aider à déconstruire la représentation que les États-nations se font parfois de leur passé, en montrant que malgré leur apparente proximité, leurs « ancêtres » sont aussi éloignés de la société actuelle que les habitants des antipodes. Elle permet de contester le « miracle grec », le « génie romain », la « supériorité germanique », ou encore la dialectique hégélienne selon laquelle les religions et l´histoire tendent vers le monothéisme chrétien. By opposing sectarian discourses with the universal weapons of history, philology and anthropology, in short, the entire arsenal of science and reason, the history of religions of the past enables us to deflate modern myths, and not only those of others but also our own. It allows us to identify the projection, in the imaginary past, of the "origins" of nationalist, religious or racist fantasies, and to disarm exaggerated interpretations of the sacred texts. Within nations inherited from the 19th century, ancient history can help to deconstruct the representation that nation states sometimes create of their past, by showing that despite their apparent proximity, their "ancestors", often simply assumed to be so, were as distant from the current society as the inhabitants of the antipodes, and hardly resembled the image assigned to them. It enables us to challenge the "Greek miracle", the "Roman genius", the "Germanic superiority", or the Hegelian dialectic professing that religions and history tend towards Christian monotheism.

Customer reviews

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Categories : Sciences humaines & sociales > Histoire > Antiquité (jusqu'en 476)

  • EAN

    9782722602656

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    61 Pages

  • Copy

    Authorized without restriction

  • Print

    Authorized without restriction

  • Share

    Authorized without restriction

  • Distributeur

    Immatériel

John Scheid

John Scheid est professeur au Collège de France. Il a notamment publié Religion et piété à Rome (Albin Michel, 2001), La Religion des Romains (Armand Colin, 2002) ; avec Jesper Svenbro, Le Métier de Zeus. Mythe du tissage et du tissu dans le monde gréco-romain (Errances, 2003), et avec Jean-Maurice de Montrémy, Jupiter et la puissance de Rome (Larousse, 2008).

empty