Les grains du desordre l'etat face aux violences frumentaire Les grains du desordre l'etat face aux violences frumentaire
Les grains du desordre l'etat face aux violences frumentaire Les grains du desordre l'etat face aux violences frumentaire
 / 

Les grains du desordre l'etat face aux violences frumentaire

À propos

De la fin de la Révolution au milieu du XIXe siècle, la question des subsistances est encore une contrainte majeure pour l'ordre public.
La liberté du commerce des grains, réalisée dans la loi depuis 1797, demeure l'objet d'un consensus fragile des élites dirigeantes et elle provoque périodiquement des vagues de contestation populaire. Autour des approvisionnements et des prix alimentaires, en effet, le peuple des consommateurs et les pouvoirs publics sont engagés dans un jeu instable et fiévreux, fait de demandes et de rétributions matérielles autant que symboliques.
Comme répertoire de l'action collective, la violence frumentaire est-elle vouée à reproduire les gestes contestataires de l'Ancien Régime ? Comment l'État envisage-t-il de moderniser ses relations avec la société par rapport à cet enjeu frumentaire qui mobilise autour de lui un monde complexe de professions et d'opérateurs ? Si l'idée d'un " contrat social des subsistances " se trouve mise en cause pendant ce demi-siècle, existe-t-il des voies permettant à la contestation de se politiser ?

Categories : Sciences humaines & sociales > Sciences humaines & sociales

  • EAN

    9782713214028

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    542 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    16 cm

Infos supplémentaires : Broché  

empty