La perception ; essai sur le sensible
 / 

La perception ; essai sur le sensible

À propos

Alors que le problème de la perception n'est autre que celui de notre rapport même à l'être, la tradition philosophique l'a largement négligé. La chose perçue est le plus souvent confondue avec une collection de qualités sensibles ou rabattue sur l'objet intelligible : la perception est méconnue au profit de la sensation ou de l'intellection. Il revient à la phénoménologie husserlienne d'avoir mis en évidence, avec la théorie de la donation par esquisses, l'originalité de la présence perceptive : le propre du perçu est de s'absenter de ce qui le présente, d'excéder toujours ce dans quoi il se donne. La question que Husserl permet alors de poser, sans parvenir à la résoudre complètement, est celle de la nature véritable du percevant et du sens d'être du perçu.
Cet ouvrage tente d'esquisser une réponse en rapportant la perception à l'activité d'un sujet vivant et en opposant par conséquent à la plénitude de l'objet, sorti du néant par un regard purement théorique, un monde dont la profondeur répond à l'insatisfaction qui caractérise la vie.

Categories : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie contemporaine

  • EAN

    9782711621637

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    0.6 cm

  • Poids

    130 g

  • Lectorat

    Public motivé

  • Distributeur

    Vrin

  • Support principal

    Poche

Renaud Barbaras

Renaud Barbaras est professeur de philosophie contemporaine à l'Université Paris 1-Sorbonne et membre de l'Institut Universitaire de France.

empty