Autobiographie ; Conrad Detrez
 / 

Autobiographie ; Conrad Detrez (POSTFACE DE JEAN-CLAUDE PIROTTE)

Résumé

Dans Autobiographie, le lecteur est entraîné par le rythme, ses sursauts et ses plages de calme apparent, se trouve pris dans un flux où la détresse, l'homosexualité, la hargne, le dégoût de vivre et les images d'un bonheur fuyant composent une fresque narrative d'une rare puissance d'évocation. Il en est de même avec le Conrad Detrez, thrène ou tombeau - à la manière de la Délie de Maurice Scève - où Cliff évoque une amitié sans nuages avec l'auteur de L'Herbe à brûler, prix Renaudot 1978, mort du sida en 1985. Là aussi, le rythme et la forme sont essentiels. Le tragique de l'existence du " héros " constitue le miroir idéal où l'auteur se découvre et se constitue.

Customer reviews

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9782710331100
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 219 Pages
  • Longueur 18 cm
  • Largeur 11 cm
  • Épaisseur 2 cm
  • Poids 139 g
  • Distributeur Sodis

Série : Non précisée

Rayon(s) : Littérature générale > Poésie

William Cliff

William Cliff est né à Gembloux en 1940, quatrième enfant d'une famille de neuf. Il a suivi des études de Philosophie et Lettres à Louvain. Le poète catalan Gabriel Ferrater, sujet de son mémoire de licence, a eu une influence déterminante sur son propre travail. C'est Raymond Queneau qui le découvre et le publie chez Gallimard en 1976. Ce fut immédiatement la consécration pour ce poète écorché vif, désespéré et romantique que l'on compare pour le climat de sexualité exacerbée à Baudelaire, à Verlaine et à Rimbaud. Cliff revendique son homosexualité et pas mal de ses poèmes sont inspirés de ses aventures charnelles, réelles ou fantasmées. Ironique, cinglant, mordant, incisif, cynique, provocant, pitoyable et émouvant, il exprime une certaine nausée existentielle moderne.

empty