L'esthétique du suicide L'esthétique du suicide
L'esthétique du suicide L'esthétique du suicide
 / 

L'esthétique du suicide

À propos

L'artiste est un individu apparemment atypique, parfois anormal ou déviant, dont pourtant la complexion psychique se trouve être du diapason de l'inconscient collectif - " un ambassadeur du monde muet ", disait Francis Ponge ; ambassadeur du futur aussi bien, sourd à la tonalité ambiante, mais sensible à des harmoniques subtiles. On ne sait quel hasard biographique l'investit du pouvoir divinatoire de jouer ses propres fantasmes comme un prélude aux temps à venir. Ainsi le troisième millénaire est-il né sous le signe de la pulsion de mort, et sous le parrainage d'artistes qui, dans leur vie comme dans leur oeuvre, ont fait vibrer la consonance du symbole et de l'absence. Le suicide, dans leur cas, n'a pas nécessairement pris la tournure brutale d'un passage à l'acte, il a trouvé son efficacité symbolique, il a même pu être différé une vie durant. En tant que processus de disparition visible ou intelligible, il prend un sens qui excède la sphère personnelle, illustrant ce paradoxe de Kafka : " Loin, loin de toi se déroule l'histoire mondiale, l'histoire mondiale de ton âme ". C'est la vérité de notre temps qui transparaît dans l'oeuvre de ces êtres métaphoriques qu'on peut qualifier de suicideurs plutôt que de suicidés.

Sommaire

1. Suicide et pulsion de mort. 2. D'un trou noir à l'autre. 3. Le trésor du pendu (sur Martin Luther). 4. Des femmes disparaissent (sur Paul Cézanne). 5. Requiem pour les temps nouveaux (sur Louis Soutter). 6. Le suicide de Picasso. 7. Le chant du signe (sur Jean Dubuffet). 8. " Etrange enfer de la beauté. " (sur Henry Darger). 9. L'ethnographie absolue.

Categories : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la philosophie

  • EAN

    9782707318527

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    140 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    170 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Michel Thévoz

Historien de l'art, conservateur au Musée cantonal des Beaux-arts de Lausanne de 1955 à 1975. En 1976, il est à l'initiative de la création de la Collection de l'Art Brut à Lausanne dont il prend la direction jusqu'à sa retraite en 2001. Professeur honoraire à l'Université de Lausanne, Michel Thévoz a publié une vingtaine d'ouvrages, parmi lesquels, à La Différence, Requiem pour la folie, Art brut psychose et mediumnité, Le miroir infidèle (Éditions de Minuit, 1996), et L'esthétique du suicide (Minuit 2003) ainsi que de nombreux articles concernant principalement l'Art Brut.

empty