Penser l'ennemi, affronter l'exception

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

 / 

Penser l'ennemi, affronter l'exception

Montée en puissance de la figure d'un nouvel « ennemi », le terroriste, « combattant irrégulier » sans territoire, mise en place dans les démocraties de législations attentatoires aux libertés publiques, remise au goût du jour de la notion d'« état d'exception » : notre actualité semble convoquer de manière frappante les analyses du célèbre philosophe et juriste allemand Carl Schmitt (1888-1985). Mais quel sens peut-on donner aux usages politico-théoriques de la pensée d'un auteur dont on connaît bien aujourd'hui le ralliement actif au nazisme ? Dans quelle mesure, et à quel prix, Carl Schmitt nous aide-t-il vraiment à penser notre présent ? Jean-Claude Monod s'efforce ici d'apporter des réponses à ces questions. Il montre que des philosophes marqués à gauche ont ainsi puisé, eux aussi, chez le juriste le plus controversé du XXe siècle, les instruments d'une critique du nouvel impérialisme mondial. Mais Schmitt est-il vraiment le meilleur critique des confusions de la « guerre contre le terrorisme » ? N'est-il pas au contraire l'une des sources cachées des raisonnements juridiques qui servent aujourd'hui à légitimer la suspension des normes humanitaires et constitutionnelles les plus fondamentales ?Ce livre montre qu'on ne peut aujourd'hui ni ignorer ni lire naïvement ce penseur des limites de la raison libérale.

  • EAN 9782707190697
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 191 Pages
  • Longueur 19 cm
  • Largeur 13 cm
  • Épaisseur 1 cm
  • Poids 210 g
  • Distributeur Interforum

Rayon(s) : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie contemporaine

Jean-Claude Monod

Docteur en philosophie, chargé de recherches au CNRS, Jean-Claude Monod enseigne à l'École normale supérieure de Paris. Ses travaux portent sur la philosophie allemande post-hégélienne, en particulier sur la question des rapports entre politique et religion(s) et les interprétations de la modernité. Parmi ses nombreux ouvrages, on trouve La Querelle de la sécularisation, de Hegel à Blumenberg (Vrin, 2002), Penser l'ennemi, affronter l'exception. Réflexions critiques sur l'actualité de Carl Schmitt (La Découverte, 2006), Hans Blumenberg (Belin, 2007) et Sécularisation et laïcité (PUF, 2007).

Broché
empty