Fermeture exceptionnelle : les livres papiers ne peuvent être achetés en librairie

La fin de la modernité juive
 / 

La fin de la modernité juive

À propos

La modernité juive s'est déployée entre les Lumières et la Seconde Guerre mondiale ; sa richesse intellectuelle, littéraire, scientifique et artistique ne finit pas de nous éblouir. Mais dans cet essai, Enzo Traverso developpe une thèse forte et originale, selon laquelle la modernité juive a épuisé sa trajectoire. Après avoir été le principal foyer de la pensée critique du monde occidental - à l'époque où l'Europe en était le centre -, la pensée juive vit, depuis l'après-guerre, un tournant conservateur, et se retrouve aujourd'hui, par une sorte de renversement paradoxal, au coeur des dispositifs de domination.

Customer reviews

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Categories : Religion & Esotérisme > Religion généralités

  • EAN

    9782707175465

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    256 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    240 g

  • Distributeur

    Interforum

Infos supplémentaires : Broché  

Enzo Traverso

Enzo Traverso est maître de conférences en sciences politiques à l’université de Picardie Jules Verne. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, traduits en une douzaine de langues. Parmi ses derniers travaux, La violence nazie (La Fabrique, 2002), À feu et à sang. La guerre civile européenne 1914-1945 (Stock, 2007 ; Hachette-Pluriel, 2009). À La Découverte, il a publié Les Juifs et l’Allemagne (1992), Siegfried Kracauer. Itinéraire d'un intellectuel nomade (1994, rééd. 2006) et, en 2011, L’Histoire comme champ de bataille.

empty