Anthropologie du don
 / 

À propos

marcel mauss, neveu et héritier spirituel de durkheim, initiateur de l'ethnologie scientifique française, est universellement connu comme un des grands noms de la tradition anthropologique. aucune discussion sur le don, qu'il s'agisse du don pratiqué dans les sociétés archaïques ou du don des modernes, ne peut ignorer son célèbre essai sur le don. mais, pour alain caillé et les auteurs regroupés autour de la revue du mauss, si l'essai est le texte le plus important de toute l'histoire des sciences sociales, c'est parce qu'il contient bien plus encore. même si mauss, épris de concret, se méfiait des grandes théories, il y a dans son oeuvre, et plus spécifiquement dans l'essai sur le don, les fondements d'une approche généraliste en sciences sociales qui concerne aussi bien la sociologie que l'économie, l'histoire ou la philosophie. encore faut-il les rendre clairement visibles. c'est à ce travail d'explicitation et de systématisation que s'attaque ce livre, qui s'attache notamment à montrer comment mauss nous offre une pensée du rapport social irréductible aux paradigmes dominants et rivaux de l'individualisme et du holisme méthodologiques, un " tiers paradigme ", le paradigme du don. les bases d'une sociologie vraiment générale.

Customer reviews

General opinion

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Categories : Sciences humaines & sociales > Ethnologie

  • EAN

    9782707152480

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    276 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    276 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Alain Caillé

Professeur de sociologie émérite à l'Université Paris-Ouest-Nanterre-La Défense, Alain Caillé est également directeur de La Revue du MAUSS (Mouvement anti-utilitariste dans les sciences sociales), revue interdisciplinaire de sciences sociales et de philosophie politique (La Découverte). Il est par ailleurs l'un des animateurs du Mouvement des convivialistes (www.lesconvivialistes.org), impulsé par une centaine d'intellectuels bien connus et dans lequel se reconnaissent de plus en plus de membres de la société civile. Parmi ses derniers livres : Pour un manifeste du convivialisme, Le Bord de l'eau, 2011 ; L'idée même de richesse, La Découverte, 2012 ; La Révolution du don. Le management repensé à la lumière de l'anthropologie (avec Jean-Édouard Grésy), Le Seuil, 2014 ; Anti-utilitarisme et paradigme du don. Pour quoi ?, Le Bord de l'eau, 2014 ; La sociologie malgré tout. Autres fragments d'une sociologie générale, Presses universitaires de Paris-Ouest, 2015 ; Le convivialisme en dix questions. Un nouvel imaginaire politique, Le Bord de l'eau, 2015.

empty