Lettres à Khayè ; correspondance clandestine d'un amour en temps de guerre

Déjà lu ?

Donnez votre avis

Recommandez ce produit

Lettres à Khayè ; correspondance clandestine d'un amour en temps de guerre (préface Annette Wieviorka)

Liste

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

« Nous sommes pour l'humanité les éclaireurs de l'avenir. » Zysman Wenig à sa femme Khayè Le 14 mai 1941, 1 700 juifs arrêtés pendant la Rafle du Billet vert sont internés au camp de Pithiviers, dans le Loiret. Parmi eux, Zysman Wenig. Ce jeune tailleur juif d'origine polonaise va y rester plus d'un an dans l'ignorance totale du sort qui lui est réservé... avant d'être déporté à Auschwitz. Tout au long de sa captivité sur le sol français, Zysman écrit à ...Khayè, sa femme, « sa chère âme lumineuse », ainsi qu'à quelques proches. À côté des missives en français censurées, il envoie, au nez et à la barbe des autorités, des lettres clandestines en yiddish. Il y clame l'amour absolu qu'il porte à sa femme et y raconte le quotidien, les désirs et l'espoir... Inlassablement, au fil des pages, il tente de transmettre à son épouse sa formidable envie de vivre, sa détermination et son courage. Zysman ne se berce pourtant pas d'illusions : ses lettres sont traversées à de nombreuses reprises d'éclairs déchirants de lucidité, où il pressent toute l'horreur et l'ampleur du projet d'extermination nazi qui se met alors en place. Tout comme le testament de Khayè qui suit ses lettres en deuxième partie du livre. Hospitalisée à la Salpêtrière en 1942, Khayè adresse un court texte à ses enfants et aux générations futures, étonnant d'acuité et de clairvoyance, et qui fait le lien entre les lettres intimes, humaines de Zysman et notre époque pour inscrire l'ouvrage dans une troublante modernité.  

Grand format - 19.50 €

En stock dans 65 librairies Réserver en librairie

Autres informations

  • EAN 9782702160350
  • Disponibilité disponible
  • Nombre de pages 280 pages
  • Longueur 23 cm
  • Largeur 15 cm

empty