L'arbre de philosophie d'amour - le livre de l'ami et de l'aime et choix de textes philosophiques et
 / 

L'arbre de philosophie d'amour - le livre de l'ami et de l'aime et choix de textes philosophiques et

Categories : Sciences humaines & sociales > Sciences humaines & sociales

  • EAN

    9782700734447

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    3 cm

Raymond Lulle

Raymond Lulle est né en 1232 à Majorque d'une noble famille catalane. Umberto Eco a souligné que Majorque était alors à la croisée des trois cultures, chrétienne, islamique et juive. Très tôt remarqué à la cour d'Aragon, il est nommé précepteur de l'infant. Il mène une vie mondaine et compose des balades en occitan.ÿÀ la suite de visions, il renonce en 1265 à son rang et à ses biens pour se consacrer à la philosophie et la théologie. Parallèlement il apprend l'arabe. Il développe l'idée d'une « machine logique » pour démontrer la vérité ou la fausseté d'une proposition. Il lui donne le nom d'Ars magna (« le grand Art »). Cette machine suppose une assimilation de la théologie à la philosophie, qui lui vaudra attaques et condamnations. Il fonde à Valldemossa un couvent franciscain où il enseigne l'arabe et la philosophie afin de former des missionnaires. Il donne des conférences à travers l'Europe. En 1285-1286, il séjourne à Rome. Il entreprend une croisade personnelle en Europe, au Proche-Orient et au Maghreb, prêchant aux portes des mosquées et synagogues. En 1286, il reçoit le titre de magister de l'Université de Paris. En 1291, il s'embarque pour Tunis où il prêche avant d'être expulsé. 1295 : il entre dans le Tiers-Ordre franciscain. 1300 à 1302 : voyage à Chypre. 1305, puis 1307 : nouvelles prédications en Afrique du Nord : emprisonnement, expulsion, naufrage au large de Pise d'où il se sauve par miracle.ÿ1310 : conférences à Paris. Il participe au concile de Vienne (1311-1312). Tunis à nouveau. Sa mort en 1315 est inexpliquée : mort en mer, pour certains, durant son retour vers Majorque ; mais, pour d'autres, lapidé à Tunis par une foule en colère.

empty