Fêtes païennes ; les grandes heures du calendrier Fêtes païennes ; les grandes heures du calendrier
Fêtes païennes ; les grandes heures du calendrier Fêtes païennes ; les grandes heures du calendrier
 / 

Fêtes païennes ; les grandes heures du calendrier

À propos

Loin de correspondre à quelque besoin de transgression d'un ordre établi pour mieux s'y plier ensuite pour un cycle annuel, les fêtes célébrées dans les campagnes sont, au contraire de celles des villes, des survivances de rituels animistes dont les raisons sont à rechercher dans un besoin profond d'intégration de l'homme dans son environnement et dans l'univers. Les fêtes calendaires sont les vestiges de rites antiques donnant accès aux royaumes des Dieux. La déesse Lune est le coeur des systèmes calendaires imaginés par la quasi-totalité des groupes humains de la planète, le dieu Soleil prodigue ses bienfaits. L'adéquation du terme des rondes que l'un et l'autre de ces astres accomplissent autour de la terre, est à l'origine d'une multitude de systèmes de calendriers dits luni-solaires. Ceux des Romains et des Celtes sont donc présentés succinctement avant d'analyser les bases du nouveau calendrier solaire de César. C'est ce calendrier dit « Julien » qui est devenu notre calendrier à la suite de réformes appliquées par l'Église au cours des siècles, notamment par la colonisation des jours pour honorer les martyrs chrétiens par un culte de plus en plus développé. La construction du calendrier et sa diffusion dans les pays méditerranéens, permettent de comprendre comment, à partir du IVe siècle, le calendrier chrétien s'est peu à peu substitué au calendrier julien de César pour devenir au XVIe siècle l'instrument universel de mesure du temps sur lequel chaque civilisation indique les occurrences de ses jours importants. Que représentent la saint Antoine, la saint Éloi, les saint Jean, Catherine ou Nicolas, et toutes les autres fêtes de saints. Quelles sont leur origine, leur relation avec les Églises chrétienne et orthodoxe, les manifestations et les rituels qui en marquent leur jour de commémoration. Sont-ils vraiment des intercesseurs auprès du Dieu chrétien ou bien les successeurs ou substituts des divinités du panthéon préchrétien de la Rome antique. À moins qu'ils ne soient que la personnification de moments de l'année, c'est-à-dire une date célébrant un lever ou un coucher stellaire ou simplement un équinoxe ou un solstice sous les auspices de la Lune.

Categories : Arts et spectacles > Beaux livres divers > Cultures / Folklore / Coutumes

  • EAN

    9782603024393

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    336 Pages

  • Longueur

    23 cm

  • Largeur

    20 cm

  • Épaisseur

    3 cm

  • Poids

    1 294 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Découvrez une sélection de pages intérieures 1 2 3 4
empty